Magazine Humeur

En avril 2012, dégageons les candidats amateurs de torture festive !

Publié le 14 février 2012 par Taomugaia

ATT03253

Communiqué du CRAC Europe

Animaux en péril (Belgique), le CRAC Europe, Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l’enfance, Droits des animaux et le collectif Non à la honte française !, représentant 188 associations et un potentiel de 500 000 électeurs, ont organisé samedi 11 février 2012 une manifestation républicaine historique contre une barbarie indigne de notre vingt et unième siècle : la barbarie des arènes.

Nos revendications étaient les suivantes : le retrait de l’inscription de la corrida du PCI, patrimoine culturel immatériel français, que justice soit rendue aux anticorrida lynchés à Rodilhan le 8 octobre 2011, que figure l’abolition de la corrida dans le programme des candidats à la présidentielle.

Au plus fort de cette manifestation, et ce, dans un froid extrême, notre cortège s’étalait sur plus de 500 mètres, totalisant près de 4 000 personnes, de tous horizons. Malgré un long parcours — 6 kilomètres —, 2 000 d’entre elles ont rejoint le Trocadéro, afin d’écouter les intervenants qui s’exprimaient devant le très fort montage vidéo de Jérôme Lescure (CRAC Europe – Minotaure Films), qui montrait le massacre des 95 militants anticorrida pacifiques lynchés dans les arènes du village de Rodilhan (Gard) par une horde de barbares. Jean-Marc Governatori, candidat à l’élection présidentielle pour l’AEI, Alliance écologiste indépendante, a pris la parole pour soutenir l’abolition définitive de la corrida en France.

Le seul député ayant osé braver le froid était belge : Laurent Louis, qui a de nouveau reçu récemment un courrier du garde des Sceaux français, Michel Mercier, l’assurant du suivi du dossier de Rodilhan. En chemin, le cortège s’était arrêté rue de Ségur, devant le QG de campagne de François Hollande. Une délégation, représentée par Hélène Vaquier, présidente du CRAC Europe, et Jean-Pierre Garrigues, vice-président, a été reçue par un représentant du candidat socialiste à la présidentielle. Nous lui avons signifié que François Hollande figurait sur notre liste noire et que tout, tout comme Nicolas Sarkozy, nous appellerions à voter contre lui, son entourage étant gangrené par des amateurs de torture tauromachique tels que : Manuel Valls, Pierre Moscovici, Jean-Christophe Cambadélis, Henri Emmanuelli…
Au premier tour de la présidentielle, nous appellerons à voter pour les candidats abolitionnistes : Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Marc Governatori, Corinne Lepage.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Taomugaia 1219 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines