Magazine France

Boutin accepte le sacrifice de pédés de Sarkozy

Publié le 14 février 2012 par Bravepatrie

L’interview donnée par Nicolas Sarkozy au Figaro Magazine a beau avoir suscité un tir de barrage, la force du vent mauvais qui souffle sur la France a eu vite fait de dissiper l’écran de fumée provoqué par les salves de l’opposition. Dans la pureté retrouvée du débat politique, les valeurs se dressent, plus grandes que jamais. Christine Boutin en a vu la lumière et a annoncé son ralliement au camp présidentiel.

Ce nouveau coup de théâtre dans la campagne la plus ardemment disputée des vingt dernières années est à la mesure de l’enjeu : une bataille du Bien contre le Mal, de la liberté contre le collectivisme, de la civilisation française contre le néant des valeurs relativistes de la gauche.
C’est à coups de symboles que celle-ci sera gagnée, et le président de la République a jusqu’à présent abattu ses cartes d’une main de maître.
Dernière passe d’armes en date : le sacrifice des pédés. En défendant « l’institution sociale essentielle qu’est le mariage » des coups de boutoir assenés en ahanant par des pornographes TTBM, Nicolas Sarkozy a achevé de convaincre Christine Boutin qu’il était le seul salut d’une France chrétienne attachée à ses traditions, pour peu qu’on en exclue Gilles de Rais, Paul Verlaine et Frédéric Mitterrand.

C’est donc en totale harmonie avec ses valeurs humanistes que l’égérie du Parti Chrétien-Démocrate a déclaré sur TF1 son rapprochement avec le futur candidat de l’UMP.
Mme Boutin tient toutefois à ce que sa petite musique soit entendue. Elle exige ainsi en contrepartie de son soutien que la solidarité soit un thème majeur de la campagne, au même titre que la mise au pas des assistés, le renvoi chez eux des Crouilles et des Nègres ou, on l’a vu, la relégation des invertis dans leur placard.

Férue de nouvelles technologies, Christine Boutin a laissé à son site web le soin d’annoncer la nouvelle.">

Férue de nouvelles technologies, Christine Boutin a laissé à son site web le soin d’annoncer la nouvelle.

">

Férue de nouvelles technologies, Christine Boutin a laissé à son site web le soin d’annoncer la nouvelle.

">

Férue de nouvelles technologies, Christine Boutin a laissé à son site web le soin d’annoncer la nouvelle.

Pour le parti présidentiel, ce ralliement est du pain bénit : Christine Boutin dispose d’une solide expérience dans les combats de civilisation. Ses larmes au Palais Bourbon lors des débats sur le PACS l’avaient propulsée sur le devant de la scène, mais c’est l’utilisation avant-gardiste des nouvelles technologies qui avait confirmé son talent.
Menée à la fin 2008 avec des restes de budget du ministère de Logement, l’opération Nos Valeurs Communes — une plateforme internet d’expression libre sur ce que signifiait être Français blanc et chrétien — était en effet annonciatrice du Débat sur l’Identité Nationale et promise à un aussi grand avenir.
Cette prouesse de réflexion 2.0 a créé un lien fort entre Mme Boutin et la Droite Populaire, le think tank de l’UMP, et c’est aujourd’hui le fruit de cette délicate pollinisation qui est récolté.

Le retrait de Christine Boutin de la course à l’Elysée aura par ailleurs un effet global sur la campagne.
Les 300 parrainages récoltés lors de son héroïque marche sur Saint-Jacques-de-Compostelle ne lui étant plus utiles, Mme Boutin invite les maires lui ayant accordé leur confiance à les redistribuer afin d’apaiser les tensions sur le marché.
Le geste est noble et cohérent de la part d’une femme qui s’est battue ces dernières semaines pour que tous les candidats puissent se présenter.
Ses parrains n’auront plus qu’à trouver des valeurs similaires auxquelles se rallier, dans une similaire parité hommes-femmes, pour que l’Elysée n’ait pas à prendre position dans la polémique qui entoure ce début de campagne.

P.-S.

Nous remercions @PetulaMoore et @JeunesPopkemon d’avoir attiré l’attention de la France sur le naturel avec lequel Mme Boutin utilise le medium Internet.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bravepatrie 83 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte