Magazine

Hersant se casse de Polynésie

Publié le 14 février 2012 par Laurelen
Hersant se casse de Polynésie Hersant Média a officilaisé la semaine dernière la vente de son groupe en Polynésie par Albert Moux, un homme d'affaires local .Pas de suppressions de postes en vue, à priori. GHM (Groupe Hersant média) Polynésie, qui compte 166 salariés, possède les quotidiens La Dépêche de Tahiti et Les Nouvelles de Tahiti, l’antenne locale de la radio NRJ ainsi que le gratuit Paru Vendu. Il édite également trois magazines.

Selon RFO (enfin, Machin Première, l'équivalent à Tahiti de Réunion Première), "pour racheter le groupe, Albert Moux, magnat des hydrocarbures qui se lance aujourd’hui sur le marché de la téléphonie mobile, s’est associé à deux autres hommes d’affaires qui devraient chacun détenir 10% des parts de la société. Albert Moux était déjà actionnaire depuis 27 ans des Nouvelles de Tahiti. La vente des actifs Outre-mer d’Hersant Média s’inscrit dans un processus de désendettement et de rapprochement avec le groupe belge Rossel." Bref, Hersant, longtemps en situation de quasi monopole dans la presse d'outre-mer (à l'exception notable de la Réunion, où le Quotidien lui faisait de l'ombre, ainsi que dans la presse quotidienne régionale en métropole, en a marre de perdre des sous. La vente du Jir à Abdool Cadjee a été la première phase du désengagement outre-mer du groupe. Nous, au Pirate, on trouve que ça a plutôt été une bonne chose : le canard debréiste a repris des couleurs, malgré un rédac-chef incolore et quasi analphabète (enfin, là, c'est par pure méchanceté : il sait écrire son nom), et à su se sortir de son carcan de journal de droite, et quitter la glaise des années Tillier. Souhaitons le même sort aux canards polynésiens. En attendant que France Antilles sorte du carcan, et devienne un VRAI journal. Il y a du boulot.

François GILLET

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laurelen 224592 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte