Magazine Voyages

Blanche neige et le voyageur solitaire

Publié le 14 février 2012 par Atraversleurope

News en vracs!

01/02/12

Les températures baissent par ici. La nuit dernière nous sommes descendus à -15°C... la journée nous marchons à -10°C...

Et voilà ! L’aventure en solitaire pour moi a commencé ! Si la dernière j’étais encore au chaud à Prague, et bien j’ai repris la route depuis plus d’une semaine maintenant. Mais bien sûr, l’hiver est toujours présent, le froid toujours glacial, donc ce ne fut pas sans quelques difficultés. De Prague à Lukavice, en passant par kutna Hora, avec le froid et la neige, mais aussi quelques rencontres, l’aventure en solo prend forme.

sur la route de Lukanice-44

 

Les joies de l'hiver

Une fois parti de Prague j'ai entamé la route en direction de Kutna Hora. Mais si au départ celle-ci était nette et ensoleillé, une fois passé Ricany la neige s'est décidé à venir me tenir compagnie, et ce pour un bon moment. Forcément, ça facilite pas les choses :

Tout d'abord, il faut déjà faire attention où l'on pose les pieds. En effet, le sol est parfois glissant et on n’est jamais à l'abri d'une mauvaise chute. Il est aussi chiant de marcher sur les routes car le peu d'espace dont je dispose habituellement est surmonté par des petits tas de neige laissée par la déneigeuse. Du coup, c'est pas très droit et ça glisse également. J'essaye donc d'éviter la route autant que possible et m'enfonce dès que je peux dans la forêt en suivant des chemins de randonnée ou des routes à vélo.

sur-la-route-de-Lukanice-39-copie-1.JPG
 
on the road to Kutna Hora-19

Ensuite, la neige ne facilite pas non plus les fins de journée, ni même les débuts de matinées. En effet, après avoir trouvé un coin pour dormir, il faut le préparer ; dégager la neige, emménager le sol, monter la tente et bien sûr, faire un feu pour la bouffe mais aussi pour se réchauffer un peu car les températures sont toujours négatives. J'ai même eu droit à du -20°C, ce qui, croyez-moi, n'est pas très agréable. Encore heureux que dans la tente j'arrive à gagner entre 5 et 10°C.

sur la route de Lukanice-42
 
on the road to Kutna Hora-25

Donc après une nuit plus ou moins agitée, le plus dure arrive au matin quand je suis (plus ou moins) au chaud dans mon duvet et que je sors la tête hors de celui-ci. Là je sens cet air glacial sur mon visage et je regarde les parois intérieures de la tente qui ressemblent à une mine de cristal. Une fine couche de glace s'y est installé, et le moindre geste brusque dans la tente lui permet de se déverser sur moi sous forme d’une fine poudre, ce qui de bon matin est vraiment très désagréable. Mais il faut se motiver, car il y a le sac à ranger, la tente à remballer et bien sûr, le feu à rallumer. Le froid du matin gèle les mains et les pieds très rapidement, il est donc impératif de les réchauffer de temps en temps pour éviter les engelures. Bref, chaque jour est un vrai défi, et si à deux on se réparti les tâches, seul c'est une tout autre histoire. Certes ça prend un petit peu plus de temps, mais avec de l'organisation et un peu de motivation, on y arrive. Après tout ça fait partie de l'aventure!

on the road to Kutna Hora-10
 
on the road to Kutna Hora-12

Ceci dit, j'ai continué ma route en direction de Kutna Hora, passant par Ricany, Kostelec et Zasmuky avant d'être pris en voiture par Luka qui m'avais déjà vu marcher. Il ne va pas directement à Kutna Hora mais près de Kolin qui n'en est pas très loin. Je monte donc avec lui pour un petit trajet d'une dizaine de kilomètres. Et bien qu'il ne parle pas un mot d'anglais, j'ai quand même été surpris d'avoir été capable de comprendre ce qu'il me disait. Il faut dire qu'après la Bulgarie, la Slovaquie et maintenant la R. tchèque, je commence à m'habituer aux langues slaves qui sont une famille tout comme les langues latines.

Bref, après m'avoir déposé à destination, Lukas s'en va travailler. Kolin étant assez proche, je décide d'y faire un tour afin d'y faire quelques emplettes. J'en profite pour visiter un peu la ville (qui est aussi sous la neige) au passage avant de reprendre ma route en direction de Kutna Hora, où j'y arrive le lendemain.

on the road to Kutna Hora-23

 

Kutna Hora

Kutna Hora est une jolie petite ville situé entre Prague et Chrudim. Fondée au moyen-âge au centre d’une région de mine d’argent, celle-ci est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995. Je n'avais pas forcement prévu d'y venir, mais comme c'était sur mon chemin et que Vendula m'en avais parlé, alors j'ai décidé d'y rester une petite journée, laquelle je consacre à la visite de quelques-uns de ces principaux monuments.

Tout d'abord je commence par la Cathédrale St Barbe (patronne des mineurs) avec son style Gothic remarquable. Elle ne passe pas inarpeçu et se remarque de loin avec ses trois clochetons qui dépassent. A l'extérieur comme à l'intérieure l'architecture est très travaillée avec beaucoup de détails.

Kutna Hora-4
 
Kutna Hora-13

Ensuite je continue avec la chapelle funéraire de Tous-les-Saints dans laquelle se trouve l’ossuaire de Sedlec qui est vraiment très spécial en fait. Vu de dehors, cela ressemble à une simple petite chapelle avec son petit cimetière à côté. Mais c'est à l'intérieure que ça devient intéressant. Il y a des os humains partout! En fait toute la déco est faite d'os humains : des cranes, des colonnes vertébrales, des bassins, des fémurs et j'en passe. Je n'ai jamais vu autant d'os humains dans un si petit espace. Il parait qu’on estime à quatre mille le nombre de personnes dont les os sont entreposés dans l’ossuaire. Il faut avouer que cela a un côté un peu morbide certes, mais néanmoins assez artistique.

Kutna Hora-22
 
Kutna Hora-35

Enfin pour finir la journée, je visite l’église de l’assomption de Sedlec dont l'architecture et la décoration intérieure sont plus simples, plus sobre, mais néanmoins raffiné. Et bien entendu, je ne me rive pas de me ballader dans les petites ruelles pleine de charme de la ville.

Kutna Hora-47

 

rencontre avec une famille tcheque

Après Kutna Hora j'ai continué ma route en direction de Chrudim. Sur le chemin je reçois un message de Jana, une couchsurfeuse qui a accepté de m’héberger. Elle n’habite pas exactement à Chrudim mais à Lukavice, un petit village à 4km de Chrudim où elle vit avec son mari Pavel et ses deux enfants. Je pars donc à leur rencontre.

Si jusqu’à maintenant j’avais réussi plus ou moins à emprunter des chemins de randonnée ou des petites routes de campagnes, cette fois la seule route qui s’offre à moi est une longue nationale s’étendant presque en ligne droite sur 20km. Ce n’est qu’à partir de Hermanuv Mestec que j’ai pu reprendre un chemin balisé suivi d’une route pour vélo qui m’ont mené jusqu’à destination où je suis arrivé hier en début d’après-midi.

sur la route de Lukanice-32
 
sur la route de Lukanice-35

Après avoir trouvé la maison de mon hôte, je fus accueilli par Jana et son mari dans leur jolie maison. A peine je me déleste de mes affaires que Jana me prépare une bonne soupe et un bon petit café. Ah que ça fait du bien de se retrouver au chaud ! De plus mes hôtes furent des gens très chaleureux avec qui j’ai passé un excellent moment. Pavel, bien que ne parlant pas très bien anglais, me montra plein de coins sympas à voir en république tchèque.

Je me suis aussi bien amusé avec leur fils Jakub, une vraie pile électrique qui voulait tout le temps jouer avec moi. Il a toutefois été surpris par ma couleur de peau et pensait que j’étais fait en chocolat. Mais cela ne l’empêchait pas de m’appeler « strycek » qui veut dire tonton.

Lukavice-4
 
Lukavice-2

Quant à Jana, toujours souriante, elle a été tout simplement adorable. Ayant déjà travaillé en France, celle-ci parle un très bon français ainsi que l’italien. Ce fut très sympa de jongler entre les deux. Et puis elle m’a bien nourri aussi : « Mange ! Vas-y mange tout ce que tu veux ! Prend des forces pour la route ! » Qu’elle me répétait sans cesse. Eh bien je ne me suis pas privé : Café, thé, gâteaux tchèques, pommes de terre à la tchèques, sans compter le copieux petit déjeuner que j’ai eu ce matin, lequel se conclut par un verre d’alcool tchèque. Avec tout ça, c'est sur, la route sera plus agréable.

Lukavice-22
 
Lukavice-3

 

Bref, voilà à quoi ressembla le début de mon aventure en solo depuis la capitale Tchèque. Accompagné par la neige, le froid, un paysage tout de blanc vêtu, certes ce n’est pas tous les jours facile, certes on se les gèle grave, mais heureusement que sur la route il y a toujours des rencontres pour vous redonner un peu le moral et vous apporter un peu de chaleur humaine.

Ceci dit, j’ai quitté Jana et sa famille aujourd’hui, et je continue maintenant ma route en direction de Zamberk. Donc sur ce, je vous donne rendez-vous au prochain épisode pour de nouvelles aventures !

 

Lukavice-24

Pas grand chose Toujours plus loin, toujours plus haut... 5.Bulgaria Italia, la dernière marche Une reprise en beauté sur la Transfagarasan Alain Bezard, voyageur de la planete bleu Moi je le trouve très sympa ce nouveau design!!! Fin de l'aventure Sicilienne? 1.Portugal 4.Grèce Précédent :Le duo est de retour medias Le projet Les Sept Lacs de Rila Fin de l'aventure Roumaine L'itinéraire Un noël à la napolitaine visite improvisée voyageurs Précédent :Fin de l'aventure Bulgare Le budget Accueil 6.Roumanie Prisoniers de l'enfer blanc... Articles les plus commentés Retour à l'accueil L'aventure continue en solo!! Suivant :Bienvenues en Hongrie! Üdvözöljük... 3.Italie De "chaudes" retrouvailles. 0.Préparation Le voyageur mystérieux Sur la route de Brindisi C.G.U. tampon Toujours pleins de surprises Grèce quand tu nous retiens Je pense à vous, je pense à vous, et quand vous passerez par Londres, été hiver, il y aura du thé et des couvertures pour vous accueillir! ;) La fin d'une aventure...? Bienvenues en Roumanie / Bine aţi venit în România! L'équipe Et on reprends la route Le matériel Ca tu peux le dire niveau kilomètres à l'avance : kecskemet direction Gyula, dans 120 kilomètres... tournez à gauche !! mdr L'invasion des couchsurfeurs Liste complète 2.France (Sud) Bienvenus en Grèce! / Καλώς ήλθατε στην Ελλάδα! Plovdiv, l'ancienne et éternelle La "Roumanie-voyage-atitude"

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Atraversleurope 137 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine