Magazine Finances

L’Equateur se rétracte quant à l’exploitation d’une de leur mine d’or par les canadiens

Publié le 22 février 2012 par Bourlingueur

L’Equateur se rétracte quant à l’exploitation d’une de leur mine d’or par les canadiensL’Equateur ne veut plus conclure avec le canadien Kinross le projet d’exploitation de la mine d’or et d’argent de Fruta del Norte. La minière est revenue sur les engagements pris en décembre, affirme le gouvernement équatorien.

Le projet excitant décrit par Kinross sur son site restera donc dans les cartons. Le Canadien voulait investir 1,1 milliard de dollars sur cinq ans, et démarrer cette année. La mine offre des réserves d’or et d’argent de 25 millions de tonnes (6,7 millions d’onces d’or, 9 millions d’onces d’argent). Elle se situe à une altitude de 1400 mètres, dans la forêt tropicale, et offre une haute teneur en or, sans trop de soufre, d’après les prospecteurs.

Fort de ses 4 milliards de revenus annuels, Kinross proposait un paquet susceptible de séduire le gouvernement de Rafael Correa, « mais la compagnie a été trop loin en voulant changer les lois à son avantage », estime le ministre de l’énergie William Pastor.

L’Equateur a quatre projets de ce type, avec la société à capitaux chinois Ecuadorriente, et deux minières nord-américaines, qui devraient lui rapporter globalement 2 ,8 milliards de dollars.

Cette décision pourrait fortement influencer les opérateurs chinois qui pourrait y voir une nouvelle opportunité de s’implanter dans le pays afin de combler sa demande intérieur sans cesse croissante dans une valeur considérée comme refuge un peu partout mais très demandées par la nouvelle classe populaire chinoise.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bourlingueur 5083 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine