Magazine Politique

Un homme averti en vaut deux...

Publié le 27 février 2012 par Lgdeluz

C'est pas faute de signes avant-coureurs, le ralentissement de l'économie et la crise financière nous fixent dans les yeux depuis plus de 5 ans! Pourtant au niveau local comme au niveau national on continue gérer la situation comme si tout était normal!

colère, poutou
Au niveau local on fait des trucs aussi inutiles que de dépenser des centaines de milliers d'euros sur des études de projets absurdes, ou bien de palais des congrès inutiles, (heureusement qu'il n'y a pas eu leur stupide grand stade de foot!). Au niveau national, c'est le paquet fiscal, la guerre en Lybie et en Afghanistan, et les multiples sommets de la dernière chance etc..

C'est toute une génération de politiciens qui va être jugée très sévèrement par l'histoire. Mais le plus triste dans cette affaire, c'est que dans quelques années, quand la génération suivante prendra la relève, quand ceux qui ont compris deviendront les nouveaux guides.. il ne restera plus rien à gérer, si ce n'est des caisses vides.

Les consultants et la grande  finance sont en train de siphonner les fonds publics à tous les niveaux de notre société. Seuls les candidats d'extrême droite et d'extrême gauche osent appeler un chat un chat et communiquent sur la réalité du système financier et de la création de monnaie. En regardant la télévision on peut encore croire que la situation est stabilisée, que nous allons éviter la voie grecque; en parlant dans les bars de Luz on peut encore croire que les frais d'études et de consultants sont encore justifiés.

Voilà, encore un petit coup de colère pour rien... Tout ça me donne envie de voter Poutou... J'y reviens dès que j'ai une minute pour faire un billet qui tient la route.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lgdeluz 1358 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines