Magazine High tech

Playboy vous enverra peut être un jour au septième ciel

Publié le 27 février 2012 par Brokenbird @JournalDuGeek

Voici un concept qui risque de plaire à beaucoup d’entre vous, Playboy (le magazine dédié aux petits gorets) en partenariat avec Virgin Galactic, envisage d’ouvrir un club Playboy dans l’espace, un projet totalement imaginaire pour l’instant.

Le septième ciel
Au sein d’une station spatiale privée, il sera possible de se rendre dans de nombreux endroits très futuristes, où le plaisir risque d’être au rendez-vous : un espace de danse en apesanteur avec de jolies serveuses qui se déplaceraient à l’aide de jetpacks, un restaurant, un casino où l’on y retrouverait des « roulettes humaines », un « dôme du plaisir orbitale » où les membres pourront regarder la terre durant les actes romantiques et surtout, comme vous l’imaginez bien, durant les séances de yoga dans l’espace (un bon moyen d’enrichir le Kamasutra tiens). Le magazine a travaillé sur ce projet imaginaire avec des scientifiques et Virgin Galactic pour illustrer le magazine du mois de Mars, qui sortira demain.

Avant que ce projet aboutisse, il faudra encore attendre de nombreuses années, alors si vous aimez vos enfants, commencez à mettre de côté puisque l’addition risque d’être salée. Le richissime Richard Branson, qui possède la compagnie privée Virgin Galactic envisage que cette dernière devienne le premier service de voyage dans l’espace. La compagnie a d’ailleurs construit le premier vaisseau spatial suborbital, appelé SpaceShipTwo, et vendra les billets à 200.000 dollars par siège, donc c’est pour dire. Les premiers essais de vols auront lieu au plus tard cette année et la station du plaisir sera conçue… un jour !

Playboy Hotel Playboy vous enverra peut être un jour au septième ciel

Source


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine