Magazine Société

Après les godillos, les alibis

Publié le 10 mars 2008 par Abfaboune
Jamais les derniers pour demander une augmentation de leurs prérogatives et pouvoirs sous la V° République, bon nombre de députés de la majorité en place se contentent de faire des propositions de loi que souhaite le gouvernement (Mariani s'est illustré il y a peu avec les tests ADN) et de voter comme un seul homme pour leur chef : on les appelle les godillots.
V'là-t-y pas que députés et ministres se rendent compte enfin qu'ils ne sont que des alibis pour Nicolas Sarkozy. Selon Les Echos en effet, "la fin de la pub serait une idée de la Une", laquelle avait remis un livre blanc autour de janvier à l'heureux papa dont le parrain est le patron de TF1 : respectivement Nicolas Sarkozy et Martin Bouygues.
Comme l'illustre cette photo qui avait beaucoup fait parler, où le candidat aux présidentielles avait enlevé ses chaussures à l'antenne (Les Guignols avaient fait un sktetch où Sarko expliquait : "ben oui, à la maison j'enlève mes pompes !"), la connivence entre TF1 et notre président bien-aimé ne sont un secret pour personne (Arrêt sur images a récemment redéterrée les images de la soirée présidentielle, où l'on voyait des coupes de champagne sur le plateau de TF1).
Joints par Libération aujourd'hui, plusieurs membres de la commission Copé, chargée de rénover la télé publique, disent leur "trouble" : "Si l’avenir de France Télévisions se décide à l’extérieur de la commission voire dans les chaînes privées, je ne vois vraiment pas à quoi on sert, explique l’un d’eux, sinon à être des alibis".
Sans déc' !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Abfaboune 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine