Magazine Photos

Découverte : retour sur mon premier Triathlon

Par Yannriche @YricheCoffee
 Alès, bord du Gardon, dimanche 3 juillet 2011.
Avant de réaliser les photographies du sprint du triathlon d'Alès, j'ai testé le triathlon dans sa version découverte, une version courte qui comprend 250 m de natation, 10 km de vélo et 2,5 km de course à pied.

Découverte : retour sur mon premier Triathlon

Photographies du sprint

A vrai dire, c'est parce que je venais de reprendre la course à pied pour retrouver le plaisir de courir, que je me suis laissé convaincre d'une part par un de mes collègues et d'autre part par la distance qui me semblait jouable même sans entraînement. A 4 jours de la course j'ai testé une sortie vélo pour constater que je n'avais aucun muscle fonctionnel pour ce sport. Côté natation je pouvais compter, quoiqu'il arrive, sur la brasse coulée.
Découverte : retour sur mon premier Triathlon
Après avoir pris quelques menus conseils comme le choix entre mon Vtt ou mon Vtc (t'as pas un vélo de course plutôt ?) et comme pour la natation tu crawl sans trop utiliser les jambes pour pouvoir pédaler ensuite, j'ai constitué une liste des outils indispensables pour ne rien oublier (du certificat médical aux lunettes en passant par le casque).
Découverte : retour sur mon premier Triathlon
Mon objectif pour cette course est des plus simple : finir la course. Je suis conscient que sur une petite distance comme cela j'aurais pu avoir d'autres ambitions, mais pour cela il faut s'entraîner et surtout je crains le parcours vélo qui part du Gardon pour monter à St Jean du Pin.
Découverte : retour sur mon premier Triathlon
Le jour de la course première surprise j'hérite du dossard n°1 en sachant pertinement que je terminerai plutôt vers la fin. J'ai d'abord cru à une plaisanterie, mais finalement ce dossard 1 est un avantage pour moi puisqu'il permet d'avoir son stand à côté des lignes de départ pour le vélo.
Autant le dire tout de suite, si je vois quelques Vtt, je suis le seul à avoir un Vtc avec son porte-bagage, le vélo grince un peu au début, le touriste parfait.
Découverte : retour sur mon premier Triathlon
Quelques poses photos avant le départ (toujours la crainte que les photographes soient partis avant mon arrivée), pour bien montrer que j'y suis, merci Véro pour les photos, tout mon matériel est prêt, les chaussures, le t-shirt, le short, le dossard, les chaussettes, le casque, l'eau, le vélo.
Découverte : retour sur mon premier Triathlon
Direction le gardon pour goûter l'eau avant le départ, elle est fraîche, 21°C, je n'ai pas de combinaison et ne pense pas en avoir besoin. Les organisateurs nous convoquent sur la ligne, rappel des consignes et règles de courses, quelques informations sur le parcours, la pression monte un petit peu, je suis placé au milieu des concurrents, les plus affutés sont devant, et le départ est donné. Les premiers sont déjà en train de battre des bras que j'essaie de me trouver une place pour plonger. Une fois dans l'eau c'est le cataclysme, j'essaie de me déployer et balance des coups sur la concurrente de devant qui n'apprécie vraiment pas ma technique de nage. Derrière je prends des coups sur les mollets. Mes lunettes sont pleines de buées, j'ai oublié de les nettoyer, je ne vois donc rien dans l'eau (tout le sable est remonté par les concurrents de devant) et rien hors de l'eau. A peine après quelques instants je suis consterné de ne pas pouvoir nagé, impossible de trouver du rythme, je bois la tasse, j'arrête le crawl et essaie la brasse tant bien que mal et sans souffle. Je me retourne le canoë de secours n'est pas loin, je sens une inquiétude dans leur regard, ils sont prêts à plonger. Mais ce n'est pas pour moi. J'arrive à la première bouée et je vois que les premiers ont déjà les pieds dans le sable et que les derniers ne sont pas trop loin. L'espace est dégagé je peux enfin me lancer dans un crawl effréné et remonte quelques concurrents. Sortie de l'eau, jambes coupées, "Vas-y Yann !" et direction le VTC.
Là je dois avouer mon manque de préparation puisque j'ai perdu quasiment toutes mes places dans le stand, j'avais oublié de délacer mes chaussures tant et si bien qu'avec les bras en confiture j'ai bien mis 5 minutes à me rhabiller. Bref, parti avant avant dernier, le vélo n'a pas été aussi difficile que je le pensais, même si je terminais dernier à quelques encablures seulement de mes sympathiques collègues dont je savais pouvoir les dépasser dans l'épreuve de course et ainsi finir avant avant dernier, j'ai bien failli dépasser un autre concurrent quand au moment de le dépasser une petite fringale s'est fait sentir, ça c'est l'absence de préparation.
Bilan de la course : une épreuve sympa qui demande si l'on veut faire des performances quand même pas mal d'entrainement car chaque discipline nécessite un travail particulier. Alors ok pour faire l'épreuve découverte une fois par an et s'amuser un peu, par contre ce n'est pas demain que je me spécialiserais dans cette épreuve.
Renseignements sur les différentes courses :
sudchrono.com
http://alestriathlon.com/gardon.php
Fédération Française du Triathlon
Quelques conseils de préparation sur :
http://redaction.triathlete.fr/category/Entrainement

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yannriche 654 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines