Magazine France

Cheminade, l’étrange candidat (en cours d’identification)

Publié le 09 mars 2012 par Gédécé @lesechogaucho

Cheminade, l’étrange candidat (en cours d’identification) ”Ils m’ont raconté qu’ils étaient contre le racisme, ils semblaient de gauche et c’était un petit candidat. Mais quand j’ai appris qu’il était d’extrême droite et qu’il était condamné, j’ai bondi” (Interview d’ Henri Sauthon ¹, Maire du village de Sannat [Creuse] archives INA, 1995, ici).

  J’ai beau me revendiquer anti-capitaliste, je ne saurais cautionner tout et n’importe quoi. Je préfère en effet parier généralement sur l’intelligence, une conscience éclairée, le sens critique et la liberté de chacun. Ceci implique que voir quelqu’un(e) profiter de ses compétences intellectuelles et verbales, voire de moyens financiers dont on ne sait guère d’où ils proviennent pour abuser de la vulnérabilité de certains, et asseoir ainsi son emprise, est à mon sens éminemment critiquable.  Je ne vais donc aps m’en priver, mon devoir étant dans ce cas de le faire savoir, et d’apporter les informations dont je dispose ou auxquelles j’ai accès pour mettre en garde ceux qui me lisent.

  Cette précaution oratoire prise, j’en viens droit à la raison qui me pousse à écrire ceci  : Cheminade.

  Poussé par la curiosité vis à vis de ce petit candidat qui aurait obtenu ses 500 signatures là où d’autres qui se veulent plus représentatifs prétendent ne pas en disposer encore, j’ai voulu en savoir plus à son sujet. La fiche wiki de Solidarité et Progrès (S&P), le mouvement qu’il représente, nous indique qu’elle a pour but « de combattre, en France et dans le monde, pour la paix par le développement économique et l’égalité des chances et contre l’usure financière et les idéologies du sol, du sang et de la race. Il défend pour chacun et entre les peuples le progrès matériel, intellectuel et moral ». Pour S&P, sa politique [...]  « constitue une alternative aux rapports de force inhérents à l’ultra-libéralisme et au marxisme. Ce mouvement se considère comme étant un mouvement de résistance face au retour du fascisme aux États-Unis et en Europe, parlant en particulier d’un fascisme financier »(Le site de S&P)

Voilà pour la devanture politique, à laquelle on pourrait  éventuellement souscrire bien volontiers, si l’on n’avait pas creusé davantage le sujet, et si je n’avais été choqué d’emblée (ce qui m’a poussé à écrire ce billet) par cette déclaration du  candidat de “Solidarité et Progrès” qui a effectué vendredi 9 mars un parallèle douteux entre la politique de Barack Obama et celle d’Adolf Hitler. Grâce aux éléments glanés pour les besoins de ce billet, on comprend mieux pourquoi. Son inspirateur américain comparait quant à lui Obama à un singe… De grands démocrates, vous dis-je.Mais un autre versant de son mouvement est moins connu par le grand public. En effet, selon la MIVILUDES, dans un rapport de 2005 ², ainsi que pour l’UNADFI (une fédération d’associations luttant contre les sectes), le parti que représente Jacques Cheminade, S&P, issu du mouvement LaRouchiste américain (sur lequel plane de forts soupçons d’antisémitisme notoire), serait susceptible de dérives sectaires dans la mesure où il présente un certain nombre de critères permettant de l’y assimiler, comme en attestent certains documents présents sur le site de l’UNADFI, à laquelle j’emprunte cette catégorisation :

Les indices :
 Le caractère exorbitant des exigences financières.
 Les troubles à l’ordre public.
 L’importance des démêlés judiciaires.
 L’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels.
 Les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.
 Le discours clairement antisocial. Les critères spécifiques :
 La déstabilisation mentale.
 La rupture induite avec l’environnement d’origine.
 Les atteintes à l’intégrité physique.
 L’embrigadement des enfants. L’UNADFI ajoute deux autres critères :
 L’allégeance inconditionnelle à une personne.
 La doctrine incitant à des actes contraires à la législation ou portant atteinte aux droits et à la dignité de l’homme. Jacques Cheminade est en outre impliqué dans un certain nombre d’affaires et de polémiques persistantes, nourries par des positions surprenantes, étranges ou ambiguës  :
  • Il dénonce aujourd’hui la fuite en avant vers la guerre des nations occidentales, et accuse Barack Obama d’avoir poursuivi la doctrine stratégique néoconservatrice de l’administration précédente tout en abandonnant sa population aux conséquences de la crise financière.
  • « Il considère la participation des activités industrielles humaines dans le phénomène naturel du réchauffement climatique comme un mensonge. Il dénonce par ailleurs Al Gore, l’accusant d’utiliser le réchauffement climatique pour des buts détournés. » (wiki)
  • « Il assimile Myspace et Facebook à « un camp de concentration mental sans larmes »(source)
  • Il veut «lancer des programmes pour la construction de transporteurs spatiaux de troisième génération et l’industrialisation de la Lune, plateforme future vers Mars et le reste du système solaire».
  • Afin de promouvoir le développement des peuples, Jacques Cheminade souhaite la mise en place d’«un Pont terrestre eurasiatique», l’essor du continent africain par la plantation «d’une ceinture verte transversale dans le centre de l’Afrique (source)
  • Il est condamné en 1992 pour vol dans le cadre de l’affaire Pazéry, une femme atteinte de la maladie d’Alzheimer qui avait fait don de 1 197 000 Francs à trois associations dans lesquelles il avait des responsabilités : le POE, la Coalition anti-drogue et la « Fondation pour l’énergie de Fusion » (wiki).
  • Il est également condamné dans le cadre de L’affaire de l’affiche, qui implique Mylène Farmer à son corps défendant dans l’une de ses campagnes, en 1993, par le biais d’une image la représentant, avec pour sous-titre : « Ils promeuvent la laideur et la drogue, Non à la sous-culture des médias ». (wiki)
  • Ses comptes de campagne, en 1995, lors de sa dernière participation (il n’a pas réussi à obtenir les 500 signatures aux autres élections…) ont été invalidés. Il fût en outre  ”soupçonné par le Trésor Public d’avoir organisé son insolvabilité en ayant hypothéqué son appartement parisien, ainsi qu’une ferme et une part de forêt qu’il possédait dans le Puy de Dôme” (wiki)
  • S&P serait également impliqué dans l’affaire “Jeremy Duggan“, un jeune britannique mort brutalement à Wiesbaden en Allemagne.(UNADFI)
  • Il vient d’ exiger, selon les Inrocks, que Google ne l’associe plus aux mots “secte” ou “extrême droite”… Pourtant, après avoir exploré avec vous le premier, sur ce dernier point, le fait que le site d’extrême-droite Fdesouche le soutienne n’est pas du meilleur effet pour le disculper de ce dernier soupçon…

Pour clore ce billet, précisons que, tout comme aujourd’hui, plusieurs maires,  en 1995 dénonçaient déjà les procédés des « émissaires » du candidat Cheminade, dont la citation figurant en tête de ce billet est significative.

Alors, vous avez vraiment envie de voter pour lui ? Dans ce cas, il faudra que je développe davantage. Car la dernière fois, en 1995, il a obtenu plusieurs dizaines de milliers de voix. C’est beaucoup trop.

A lire aussi, pour compléter : le reportage de la rédaction du Mouv’, à qui je me suis permis d’emprunter l’illustration de ce billet.

.

¹Henri Sauthon s’est en outre illustré dans une autre affaire… qui me le rend éminemment sympathique.

²Extrait : « Le parti Solidarité et Progrès mène une vaste campagne de recrutement depuis le début de l’année 2004, installant des stands et distribuant des tracts, des revues Nouvelle Solidarité à proximité ou même dans les campus des universités, notamment à Paris (Sorbonne, Saint-Michel….), à Rennes, à Nantes, à Lyon. Les étudiants constituent une cible privilégiée pour ce parti qui, sous l’apparence d’une idéologie politique « anti-Bush » et avec une image alternative aux mouvements politiques constitués, joue sur la fibre engagée et idéaliste des étudiants. »


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte