Magazine Politique

Eric Zemmour est capable de toutes les impostures pour décrédibiliser le Front de Gauche et favoriser le FN.

Publié le 10 mars 2012 par Leunamme

Je suis tombé par hasard sur un article du très droitier site d'information Atlantico (à lire ici). Il s'agit en fait, dans cet article, de faire la réclame pour le dernier ouvrage du non moins droitier Eric Zemmour, un recueil de ses chroniques sur RTL. Pour ce, le site reprend in extenso une chronique consacrée à Jean-Luc Mélenchon, c'est à dire à étriller celui-ci pour mieux valoriser ensuite la candidature de Mme Le Pen comme représentante des ouvriers. Le simple fait que les gens d'Atlantico aient choisi cette chronique-là plus qu'une autre, en dit long sur leur volonté de nuire. En effet, le sieur Eric Zemmour y enfile les lieux communs déguisés en vérité que tout un chacun est censé devoir avaliser comme la doxa irréfutable. Petits retours sur les impostures de cet article donc.

Pour Eric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon se veut comme le chef incontesté de la classe ouvrière. C'est vrai, c'est d'ailleurs la seule chose vraie dans cet article. Sauf que d'après Mr Zemmour, il ne pourrait pas... puisque la classe ouvrière n'existe plus. Cette affirmation est d'autant plus curieuse que dans la même phrase Eric Zemmour assène que ces mêmes ouvriers votent Front National. Comment peuvent-ils voter alors même qu'il n'existent plus ? Mais reprenons la première affirmation.

Il n'y aurait donc plus d'ouvriers en France. Sauf que les données les plus récentes indiquent qu'ils sont encore 6 millions dans ce pays (ici), c'est à dire 12 fois plus que les agriculteurs, et entre 15 et 20 % du corps électoral. C'est donc loin d'être négligeable pour une classe disparue.

Ces mêmes ouvriers voteraient donc massivement pour Mme Le Pen ! Brave Mr Zemmour grâce auquel il n'est même plus nécessaire d'aller voter puisqu'il connaît d'avance les résultats. Rappelons cependant la réalité, si en 2002 et 2007, les ouvriers sont la classe qui a voté le plus FN, c'est surtout celle qui s'est abstenue le plus, et de loin. Cela revient donc à dire que si l'on tient compte des abstentionnistes, il y a proportionnellement moins d'ouvriers à voter FN que dans la plupart des autres classes sociales.

Toujours selon Mr Zemmour, la campagne protectionniste menée par Jean-Luc Mélenchon ne ramènerait pas les ouvriers vers la gauche. Tiens donc ! Il devrait faire preuve d'un peu de curiosité et aller dans les meetings du Front de gauche. Les ouvriers y sont présents par centaines, le plus souvent dans leurs tenues de travail pour bien marquer leur appartenance sociale. Ces mêmes ouvriers rejetteraient le multiculturalisme dont la gauche s'enorgueillit ? C'est curieux, mais si la France est la championne mondiale des mariages mixtes, elle le doit en grande partie à ses classes populaires qui sont celles qui se mélangent le plus et n'ont pas peur de la différence, contrairement aux plus riches qui facilitent les mariages à l'intérieur de leur propre classe sociale (pour ce, voir les livres du couple Pinçon-Charlot).

La méthode Zemmour est en fait symptomatique d'une certaine dérive de la droite : matraquer partout, tout le temps, mensonges, contre-vérités et impostures, sans jamais les étayer, de façon à ce qu'elles deviennent la vérité irréfutable. Et peu importe si la réalité sur le terrain, si les chiffres disent le contraire. L'objectif n'est pas d'avoir raison, mais qu'un maximum des personnes pensent que vous avez raison. Et pour cela, rien de mieux que la manipulation et la peur.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Leunamme 1306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines