Magazine

Villepinte, un #sarkothon en force

Publié le 11 mars 2012 par Fred Camino @elc95
Villepinte, un #sarkothon en force
Impression de force. C'est ce qu'on pouvait ressentir qu'on a vu la ville de Villepinte recevoir tout ce beau monde aujourd'hui pour le monumental sarkoshow.  Les chiffres annoncées étaient impressionnant dès le départ comme celui de 70.000 ou même 80.000 (d'après Jean François Copé)  militants attendus dans un coin de la région parisienne que peu de sympathisants UMP connaissent. En vérité c'est certainement beaucoup plus, d'après NKM il y avait de quoi remplir quelques centaines de RER, Johnny Hallyday disait même en direct de la buvette qu'il y avait de quoi remplir huit Stade de France. C'est le premier exploit du jour de Sarkozy, attirer autant de contribuables à l'ISF dans l'est de Paris.
Démonstration de force. L'exploit est d'autant plus incroyable que les parking n'avaient théoriquement pas la capacité à recevoir autant de grosses berlines, la démonstration de force est sans doute là, pendant une journée Villepinte est devenu une annexe des Hauts-de-Seine, l'accès au meeting ressemblait à la N13 aux heures de pointe. Même les gamins du coin étaient ravis de voir autant d'hélicoptères faire des aller-retour depuis Issy-les-Moulineaux. Autre information impressionnante, toutes les limousines de location de la région auraient été réquisitionnées pour amener les stars du show-biz et du CAC40 venues saluer leur ami et leader fiscal. 
Les supporters en force. De coté là on attendait du beau monde derrière Sarkozy et il est venu, Christian Clavier l'acteur populaire et  irrésistible énervant du cinéma français, Didier Barbelivien le chansonnier populaire préféré du président, Enrico Macias ancien chanteur connu des années 70, Johnny Hallyday le chanteur éthylo-rock et ami personnel du président, Michel Sardou le fidèle, Thierry Rolland l'amateur de ballon rond, Gérard Dépardieu célèbre amateur de ballon de rouge, Bolloré et son yacht, les amis du club CAC40, Elisabeth Teissier la liseuse de carte de crédit, Bernadette Chirac du syndicat des coiffeurs masochistes,  les frères Bogdanoff qui devait venir en soucoupe volante pour la surprise et évidement Carla Bruni, plus gnangnan que jamais. Chapeau bas pour le boulot des 4000 figurants qui ont encadré l'arrivée de ces milliardaires jusqu'au carré VIP. On me signale que Ben Ali s'était fait excuser.
Proposition en force. Il aurait promis devant les 300.000 militants de Villepinte que le million de chômeurs supplémentaires ne seront pas obligé de manger halal et qu'il utiliserait toutes ses forces pour sortir la France de la crise causée par la faute de François Hollande.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :