Magazine Politique

Karachi : François Hollande s'engage à lever le "secret défense"

Publié le 12 mars 2012 par Letombe

Le 8 mai 2002, onze employés et sous-traitants de la Direction des constructions navales et trois de leurs accompagnateurs pakistanais meurent dans un attentat à Karachi, au Pakistan. Cette affaire, jusqu'ici irrésolue, a pris ces dernières années une nouvelle tournure, devenant politico-financière. En effet, certains anciens responsables politiques y seraient impliqués.

Les victimes ont donc rencontré François Hollande à leur demande, afin de lui présenter des demandes précises.

François Hollande a promis lors de cette rencontre de lever le "secret défense" sur tous les documents concernant l'affaire Karachi et dont la publicité ne mettrait pas en danger la sûreté de l'Etat. Il s'est également engagé à laisser travailler les juges "en toute indépendance", les victimes se plaignant des interférences du pouvoir politique dans l'enquête.

Plus généralement, le candidat s'est engagé sur des principes et règles afin de permettre le dévoilement de la vérité. François Hollande a réaffirmé son attachement aux trois grands principes suivants, centraux dans cette affaire :

  - le secret de la défense nationale ;

  - l'indépendance des juges et de la justice, notamment sur les affaire sensibles ;

  - l'élargissement protection statutaire des ayant-droit des victimes d'attenats. 

Retrouvez le point presse des victimes et de Bernard Cazeneuve, porte-parole de François Hollande et rapporteur de la mission parlementaire sur l'attentat, suite à cette rencontre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Letombe 131283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines