Magazine Médias

Le Japon va acheter des obligations d’Etat chinoises

Publié le 13 mars 2012 par Copeau @Contrepoints

Le Japon a annoncé l’acquisition prochaine d’obligations d’Etat chinoises pour environ $10,3 milliards, un achat inédit symbolisant le renforcement des échanges financiers entre les deux puissances asiatiques.

Le Japon va acheter des obligations d’Etat chinoises
Cet achat entre dans le cadre d’une série d’accords financiers conclus entre Tokyo et Pékin fin décembre. Les autorités nippones ont formellement demandé la permission de pouvoir acheter des obligations du gouvernement chinois à Pékin, qui vient de donner son feu vert. Contrairement à d’autres pays, la Chine n’autorise pas les investisseurs à acheter librement sa dette et ne délivre ce droit que par autorisation spéciale. Elle n’avait jusqu’à présent donné son accord qu’à la Thaïlande, le Japon devenant le premier pays riche membre de l’OCDE à l’obtenir.

Deuxième et troisième puissances économiques mondiales assises sur de colossales réserves de changes, la Chine et le Japon tentent l’une et l’autre de diversifier leur portefeuille de devises étrangères, d’autant qu’elles ont observé avec inquiétude les développements de la crise d’endettement européenne. Les investisseurs des deux pays sont les principaux détenteurs de bons du Trésor américain : au 31 décembre, les Chinois (Hong Kong compris), possédaient pour $1.273,6 milliards d’obligations d’Etat américaines, et les Japonais $1.058,2 milliards.

Les accords nippo-chinois de décembre ont pour objectif de développer l’usage de leur monnaie respective, le yen et le yuan, dans les transactions commerciales et les investissements entre les deux pays, au lieu d’utiliser le dollar comme il est d’usage jusqu’à présent (60% des échanges sino-japonais utilisent le billet vert). Utiliser directement leur monnaie respective permettra aux entreprises chinoises et japonaises de réduire leurs coûts et de se prémunir des aléas monétaires liés aux fluctuations de la devise américaine. Pékin et Tokyo y voient une garantie de stabilité financière pour la région asiatique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog