Magazine Info Locale

Le scandale Amesys : une affaire d'état ?

Publié le 15 mars 2012 par Gezale

« Le13 septembre 2011, j'interrogeais le ministre de la Défense sur la troublantecollaboration sécuritaire entre la France et la Libye du colonel Kadhafi. Cettecollaboration se serait approfondie à la suite des voyages entrepris à Tripoli,en 2007, par le secrétaire général de l'Élysée. Non seulement la DGSE auraitassuré l'encadrement des services de renseignement libyens, mais elle auraitaussi supervisé la mise au point d'équipements électroniques et de matériel d'écoutefournis par l'entreprise française Amesys. Ces appareils, qui permettaientd'espionner les communications téléphoniques et les messageries en ligne, ont étél'un des outils les plus performants du système de répression politique du régimelibyen. Jedemandais alors à Gérard Longuet de diligenter une enquête. J'attends toujourssa réponse. Depuislors, de nouvelles révélations ont étayé les soupçons pesant sur la sociétéAmesys qui est à présent visée par les plaintes déposées par l'ONG Sherpa et laFIDH. Mais il y a encore plus grave. Selon le site d'information Médiapart, lerégime de Kadhafi aurait, en échange du contrat Amesys, contribué aufinancement de la campagne de M. Sarkozy en 2007, ce qui expliquerait lalenteur avec laquelle est instruite la procédure judiciaire contre Amesys.  Ce ne serait plus un scandale. Ceserait une affaire d'Etat. »François LONCLE, Député de l'EureVice-Président du Groupe socialiste chargé des questions internationales

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine