Magazine

Coup de coeur et de gueule vendredesque (10-2012)

Publié le 16 mars 2012 par Ceciledequoide9
Coup de coeur et de gueule vendredesque (10-2012)Bonjour aux modéré(e)s
Bonjour à celles et ceux qui considèrent que la peinture ne s'arrête pas plus à la Renaissance que l'architecture ne s'arrête au baroque
Bonjour aux zotres

Un coup de gueule et un coup de coeur romains. Le premier vous expliquera pourquoi il y a eu d'emblée (et il y aura toujours) une distance entre Rome et moi, le second vous dévoilera la plus forte émotion esthétique que j'ai ressentie de tout mon séjour dans la capitale italienne.
Coup de coeur et de gueule vendredesque (10-2012)Coup de coeur et de gueule vendredesque (10-2012)Coup de gueule
Certaines nostalgies nauséabondes ouvertement assumées

Le lendemain de mon arrivée, en me baladant un peu dans le quartier de l'hôtel (piazza de la Republica en plein centre ville), je suis tombée sur une boutique de caviste qui a d'emblée attirée mon attention par son côté caverne d'Ali Baba pitoresque. Et puis, en m'approchant et en y regardant de plus près, j'ai eu un choc en voyant les étiquettes collées sur certaines bouteilles ! Hitller, Mussolini, Les Waffen SS et, pour faire "bonne mesure", quelques effigies de Marx, du Che ou de Staline. Je n'en croyais pas mes yeux.
Coup de coeur et de gueule vendredesque (10-2012)Mais le pire, selon moi, était à venir quelques rues plus loin quand, dans une boutique pour touristes telles qu'on en trouve dans toutes les villes du monde, je suis tombée née à née avec un magnet à l'effigie de Mussolini ! Eh oui, en Italie, certain(e)s pensent apparemment que les tourites ont envie de coller le Duce sur la porte de leur frigo pour se rappeler à quel point l'Italie c'est chouette !
Coup de coeur et de gueule vendredesque (10-2012)Essayez de transposer un peu ! Imaginez que vous vous balader vers Notre Dame à Paris et que dans un des magasins de babioles qui pullulent dans le secteur vous trouviez un magnet Pétain ! C'est juste IN-CON-CE-VA-BLEUH ! Même un magnet de Gaulle vous n'en trouverez pas. Alors qu'est-ce qui fait qu'à Rome, entre une référence au film Vacances romaines et une photo du Colisée, "ça" se vende ? J'ai détesté être mise dans la situation de me poser cette question et j'ai encore moins aimé les ébauches de réponses à base de nostalgie et de relents malsains qui m'ont traversé l'esprit.
Coup de coeur et de gueule vendredesque (10-2012)Coup de coeur et de gueule vendredesque (10-2012)Coup de coeur
Giovanni Boldini au musée national d'art moderne

Je connaissais déjà (un peu) l'oeuvre de Boldini pour avoir admiré quelques unes de ces toiles à Florence au Palais Pitti. J'avais noté son nom, bien sûr égaré le papier sur lequel je l'avais fait et je suis très heureuse que mon séjour à Rome m'ait permis de le retrouver et, cette fois, de le retenir.
J'ai particulièrement admiré ce portrait de Luisa Casati pour l'énergie, la sensualité, la légèreté et l'impression de mouvement qui s'en dégage. Un autre portrait d'elle réalisé par Van Dongen (artiste contemporain de Boldini que j'adore) figure dans le même musée.
Site consacré à Boldini.
Site de la galerie nationale d'art moderne
Coup de coeur et de gueule vendredesque (10-2012)
Coup de coeur et de gueule vendredesque (10-2012)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ceciledequoide9 121 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte