Magazine F1/moto

Martin Whitmarsh : « Rien n’est acquis »

Publié le 26 mars 2012 par Khymo1 @actumoteurs
Martin Whitmarsh : « Rien n’est acquis »

© McLaren Mercedes

La première course de l’année à Melbourne nous promettait un début de saison dominé par McLaren. Il n’en était rien à Sepang. Troisième place pour Hamilton et quatorzième pour Button, c’est une sacrée déception par rapport aux qualifications prometteuses de Gris.

La McLaren MP4-27 est bien née, c’est un fait, elle est rapide et fiable et semble la meilleure en qualifications. Mais elle semble avoir perdu de sa suprématie sous la pluie comparée à sa devancière, que Jenson Button a menée 2 fois à la victoire dans des conditions humides. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, mais la concurrence est rude cette année ! Une victoire totalement inattendue de Ferrari, une Sauber en deuxième place et qui distance largement Lewis Hamilton, les Red Bull toujours en bonne forme malgré un Grand Prix malaisien moyen et une Lotus E20 très prometteuse, mais qui ne concrétise pas toujours en course, ce qui s’annonçait comme la saison de McLaren semble être très serré, et en 2 GP, il y a déjà eu 2 leaders du Championnat des pilotes.

Le Team Pricipal de l’écurie McLaren Mercedes estime que cette année, la compétition sera rude et que nous n’en sommes nulle part dans la découverte de la hiérarchie.  « Un très long championnat nous attend. Nous sommes en bonne posture mais il est sûr que rien n’est acquis. Personne ne peut prédire en toute confiance le résultat du championnat cette année, et c’est exactement ainsi que ce doit être. »

Une lutte aux avants-postes qui pourrait se dérouler entre 5 écuries (McLaren – Red Bull – Ferrari – Lotus – Mercedes), si Ferrari parvient à se reprendre en main à temps et que Mercedes règle ses problèmes de dégradation prématurée des pneumatiques.

L’inquiétude n’est pas au goût du jour dans l’écurie de Woking mais elle règne quand même dans les esprits, Martin Whitmarsh s’explique : « Vous êtes toujours inquiet lorsque vous tentez de remporter un championnat, vous espérez toujours pouvoir débloquer un peu plus de performance. Et pour être honnête, vous avez toujours en tête le souci que quelqu’un pourrait avoir une idée de génie et vous dépasser. »

Le mot de la fin : « Le championnat est grand ouvert. »  Excellent pour les fans, moins pour les écuries…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Khymo1 13219 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines