Magazine Bien-être

Moonchild : une mode centrée sur l’Homme, le mystique, la spiritualité

Publié le 27 mars 2012 par Greenbeautiful @wa_off

 
Rencontrer la créatrice Pascale Koehl, c’est un peu comme faire un voyage ésotérique.
Tout ou presque rappelle la spiritualité, à commencer par le nom évocateur de sa collection printemps-été 2012 « The Holy Mountain : Enter the inner doors of perception ».

Vaporisant à nos yeux magie et occultisme, la vidéo de présentation (ci-dessous) porte une forte connotation de mystère, de sagesse, de sérénité… 

  Spring / Summer 2012 – The Holy Mountain from moonchild on Vimeo.

La marque

Il y a, dans le projet Moonchild, l’idée (propre à l’ésotérisme) d’un enseignement que seul des initiés maîtrisent : celui du savoir-faire ancestral des Andes Incas que seules les communautés artisanales Péruviennes maîtrisent.
Tous les modèles sont réalisés à la main, à partir de matières et colorations naturelles (coton organique du Pérou, laine d’Alpaga).

Moonchild fait partie de ces marques qui redonnent sa dignité à la mode, puisque la créatrice ne se contente pas de faire du folklore et de l’exotisme en travaillant avec ces communautés, mais elle les implique dans une démarche de développement économique durable. La dignité retrouvée est aussi dans le style que Pascale arrive à en extraire : elle se réapproprie un environnement visuel, celui des franges et des ponchos, pour en faire émerger quelque chose de contemporain et pointu sans trébucher dans le cliché Baba… Très rock, très folk, on reconnaît la patte de l’ancienne styliste d’April 77.

Moonchild : une mode centrée sur l’Homme, le mystique, la spiritualité
Moonchild : une mode centrée sur l’Homme, le mystique, la spiritualité

 La créatrice

Sa démarche va au-delà d’un effet de mode, elle rejoint une cohérence avec la croyance philosophique profonde de la créatrice, centrée sur l’être, l’homme, la nature…
Pascale c’est, dans le désordre : une voix feutrée, calme, apaisante, qui fait d’elle une sorte de sophrologie personnifiée… c’est une jeune créatrice bourrée de talent, qui est végétarienne, aime les animaux (elle n’utilisera jamais de baby Alpaga trouvant l’animal trop jeune pour la tonte), le rock, les bracelets amérindiens, les pierres minérales et cristaux venant des quatre coins de la planète, le désert d’Arizona, les ranchs, les petites filles au Pérou, très attachantes quand elles s’extasient devant sa blancheur lunaire et ses cheveux d’un blond très pure et inédit pour ces charmantes petites têtes brunettes…

Elle fait les choses avec sincérité et s’est intéressée à l’alpaga déjà à l’époque d’April 77 : elle aime travailler avec cette laine chaude et naturelle, tout comme la communauté qui la tisse et la tricote.

A travers Moonchild, Pascale Koehl leur rend justice et hommage avec autant de talent que de passion.

 

 

Moonchild : une mode centrée sur l’Homme, le mystique, la spiritualité

L’éthique

La marque aspire à « des engagements existentiels et des valeurs poétiques qui guériront nos âmes ! »

Sorti des sentiers débattus, l’adage selon lequel l’habit ne ferait pas le moine (ou le Shaman serais-je tentée d’envoyer dans un élan d’humour second degré très élaboré…hum !), perd un peu en force de persuasion dans le cas de Moonchild…

La conviction serait plutôt qu’un équilibre se crée entre :

- ce que je porte : des matières pures et naturelles, des modèles créés à un rythme et avec des ressources humaines et naturelles raisonnables…

- et ce que j’apporte : ma contribution au respect des animaux, du travail de l’homme, à l’émancipation économique des populations locales grâce à la valorisation de leur patrimoine culturel, artisanal et environnemental ….

Serait-on enfin en passe de devenir de nobles âmes pensantes, vulgaires êtres dépensant que nous étions jusqu’alors ?

 

Moonchild : une mode centrée sur l’Homme, le mystique, la spiritualité

Le message latent véhiculé, c’est se positionner en tant que consommateur responsable, même si çà ne crève pas les yeux de prime abord !… et tant mieux !

Plutôt cartésiennes que psychorigides, toutes ces réflexions permettront à ce qui devrait être la norme de ne plus être l’exception.
Moonchild : une mode centrée sur l’Homme, le mystique, la spiritualité
 


 

Tenue N°1 :

Haut : HOLY INVOCATION Marble grey (100% coton organique du Pérou), déniché à - 50% lors de la vente presse five O five (et oui, il faut être assidu dans la lecture de mes articles pour bénéficier des bons plans

;-)
.
Sinon Moonchild est distribuée chez Centre Commercial.

Jean : April 77

Chaussures : vintage, dénichées chez FripesKetchup 

Tenue N°2 :

Haut : FALCONY TEMPLE Sacred indigo (100% coton organique du Pérou), Idem.

Jupe cuir : fripe, dénichée chez FripesKetchup 

Collier : médecine douce (toutes les créations sont réalisées en collaboration avec des artisans d'art français : plumassiers, brodeurs...) 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Greenbeautiful 5421 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte