Magazine Autres sports

Retour sur les stages de shiatsu-aïkido

Publié le 27 mars 2012 par Ivan

Cette année, j’ai eu le plaisir de donner une dizaine de stages d’initiation au shiatsu. Que ce soit au Budo club de Caen (France), au TAG dojo de Rixensart ou à l’Aikidojo de Soignies (Belgique), j’ai à chaque fois reçu un accueil chaleureux et passionné. Retrouver le monde du Budo japonais, le tatami, l’ambiance studieuse et décontractée à la fois, tout cela m’a touché et permis de revenir dans un univers japonisant qui ne me quitte jamais tout à fait.

Des Normands sur le tatami

IMAG0174.jpg
Sur l’invitation du Dr Tremel, j’ai quitté Bruxelles pour aller voir comment se portent les vaches normandes. Je dois avouer n’avoir rien vu de la vie agricole, en revanche j’ai découvert deux jeunes professeurs d’Aïkido de qualité, Stéphane et Arnaud, tous deux formés par Nicolas Ragot, ancien professeur du Budo club de Caen. Qui connaît Nicolas Ragot peut imaginer aisément le sérieux de la formation martiale qu’ont reçue ces deux-là. J’ai reçu à peu de chose près la même formation, ce fut donc un plaisir de les envoyer chuter quelquefois pour expliquer les similitudes entre l’aïkido et le shiatsu. À chaque cours, une petite vingtaine de personnes étaient présentes, curieuse de découvrir une voie qu’ils ne connaissent pas, mais qui semble avoir bien des choses en commun avec leur discipline. En quatre jours et deux passages, j’ai eu le plaisir de leur montrer les bases posturales, les manipulations mécaniques, les étirements et le do-in, puis finalement deux méridiens complets.

Rixensart en pleine forme

Jaff-raji-HP-baum.jpg
À Rixensart c’est mon ami H-P (à droite sur la photo avec Jaff Raji), qui me fait toujours le plaisir de m’inviter des dizaines de fois pour du sabre, de l’aïkido, du jodo, du travail postural ou encore du shiatsu. Comme je ne me consacre plus qu’à cela maintenant et que j’enseigne cet art de toucher thérapeutique, c’est dans ce cadre que je suis revenu (et reviendrai encore d’ici le mois de juin). Malgré des styles d’aïkido complètement différent, le plaisir du tatami, des keigogi et de la bonne humeur a permis une adhésion complète de tous ses élèves au shiatsu. Je n’avais pas envie de les y amener directement, aussi c’est tout un processus et un cheminement qui est réalisé dans ce dojo, pour montrer la voie qui amène de l’aïkido au shiatsu, tout au long de cette année. L’année prochaine, on fera du shiatsu pur et dur, c’est promis les amis.

Soignies la bonne surprise

Je ne connaissais pas du tout le dojo d’aïkido de Soignies, ni ses enseignants (Michaël et Sébastien), deux jeunes pleins de motivation et de curiosité. Leur demande de stage m'a donc laissée quelque peu surpris. Mais d’emblée l’accueil fut tonitruant avec un dojo plein à craquer qui m’a laissé tout étonné. S’ils ne connaissent rien au shiatsu, ils sentent clairement qu’il y a là une voie royale pour revisiter leur aïkido (encore un autre style, j’adore ça) selon les principes énergétiques. Malgré 3 stages intenses, ils ne baissent pas les bras et en redemandent ! Pour une année de démarrage pour ma part, je peux dire que tout le monde semble trouver largement son compte.

Aïkido, shiatsu, même combat

Et pour cause : ce n’est pas un hasard si la Voie de l’union des énergies se marie si bien avec la Voie de la pression des doigts. Les deux parlent d’énergie. J’ai donc eu à cœur de démontrer que derrière le discours en aïkido, il existe bien une réalité, qui hélas s’est perdu chez la plupart des enseignants. Grâce au shiatsu il est possible de revenir et de concrétiser par le ressenti ce qui semblait être une vue de l’esprit. La semaine dernière j’ai ainsi pu montrer comment renforcer l’ancrage du corps avec un seul méridien ou encore revisiter les techniques d’aïkido en appliquant les principes de yin et yang.

shiatsu-ivan-kono-issei

(Yoshinori Kono Senseï me donnant un shiatsu)

La grande étendue du shiatsu permet de placer de nombreuses couches sur la compréhension de son art martial, et ce, quel qu’il soit. En effet, tous les arts martiaux ont été construits selon les mêmes principes énergétiques, qui eux-mêmes répondent aux cycles de la nature : yin et yang, rythme des saisons, les 5 éléments, le corps, l’esprit, l’énergie et sa circulation. De cette manière, la technique prend tout à coup un sens bien plus profond pour n’être plus uniquement de la simple mécanique, mais bien l’expression de principes bien plus vastes.

Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à me contacter pour organiser un ou plusieurs stages pour la saison 2012-2013.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ivan 1417 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines