Magazine Design et Architecture

Blandan : une rue, un sergent et ARTEM

Publié le 05 avril 2012 par Mamlea

La rue Blandan était une rue à vocation militaire avec des casernes, un hôpital militaire et, à l'autre bout, un sergent qui monte la garde en tournant le dos à l'avenue du général Leclerc.C'était une rue qui m'était très familière la première année que j'étais à Nancy... parce que sur la ligne du bus n°5 et que le 5 m'emmenait à la gare pour le back home, sauf que des fois, c'était plus rapide d'aller à pied. On longeait alors l'interminable mur des casernes Molitor...Quant au sergent qui donnait son nom à la rue, je ne me préoccupais pas du tout de savoir qui c'était, jusqu'au jour relativement récent où je suis tombée par hasard dans un square à Lyon où il y avait une statue en pierre du bonhomme. Quel pouvait être le lien entre le sergent Blandan, Lyon, et Nancy ?Et comme on trouve tout sur Internet (et pas seulement sur wikipédia), j'ai trouvé !Né à Lyon : il est normal que sa statue soit dans cette ville !Mort en Algérie, une statue, financée par souscription à Boufarik, Nancy et Toul, fut érigée au milieu d'un rond-point.Suite à l'indépendance de l'Algérie, la statue a été rapatriée et placée en 1963 à Nancy dans la cour de la caserne (Thiry, rue Sainte Catherine) du 26ème Régiment d'lnfanterie de Nancy-Toul dans lequel Blandan servait... on retrouve les 2 autres villes de la souscription et le rapport entre Blandan et Nancy.La statue a été déplacée (pourquoi ?) en 1990 à l'extrémité de la rue qui portait son nom. On lui a même ultérieurement fait subir une rotation de 180°. La statue est également la tombe du soldat puisque le socle en contient les cendres. Tiens, au fait, il aurait pu atterrir à Toul, le sergent !...
Blandan : une rue, un sergent et ARTEM(Blandan - Place Sathonay à Lyon)
Blandan : une rue, un sergent et ARTEM
Blandan : une rue, un sergent et ARTEM
Blandan : une rue, un sergent et ARTEM
Blandan : une rue, un sergent et ARTEMA l'autre bout de la rue, face à la piscine, l'ancien hôpital Sédillot est devenu le siège du conseil général de Meurthe et Moselle après sa fermeture en 1989.
La partie des casernes Molitor située près de l'avenue du général Leclerc va être remplacée par le pôle universitaire ARTEM actuellement en construction et qui va regrouper 3 écoles : l’École Nationale Supérieure des Mines, l’École Nationale Supérieure d’Art et l'ICN. La première devrait ouvrir à la rentrée 2012.Quant au mur de caserne, il cède la place à une immense galerie de verre rouge et bleu (cyan et magenta) très originale qui projette déjà ses couleurs fluo au soleil couchant sur les façades des maisons du côté impair.
Blandan : une rue, un sergent et ARTEM
Blandan : une rue, un sergent et ARTEM
Blandan : une rue, un sergent et ARTEM
Blandan : une rue, un sergent et ARTEM

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mamlea 1312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte