Magazine Rugby

Les positions se figent en Super Rugby

Publié le 05 avril 2012 par Sudrugby

Tout d’abord sont à votre disposition sur ce site, le classement et les résultats complets et par équipe de tournoi 2012, les statistiques par joueurs (essais, points etc..) ainsi que les effectifs mis à jour des franchises engagées.

L’Australie à la ramasse

En 2011 les Reds remportaient le tournoi, les Waratahs tombaient en demi-finale et les Wallabies remportaient le dernier Tri Nations de l’histoire. Cette saison rien de va plus sur l’île continent où les franchises Australiennes évoluent à un niveau inférieur à leurs concurrentes Néo Zélandaises et Sud Africaines. Les Reds en sont le symbole flagrant après leurs deux très lourdes défaites face aux Bulls (61-8) et la Western Force (45-19). Ils sont certes victime de malchance, leurs trois ouvreurs Quade Cooper, Mike Harris et Ben Lucas étant blessés, mais même si Dallan Murphy est très loin du niveau Super Rugby, lâcher de la sorte est indigne de leur rang de tenant du titre. Si Harris doit bientôt reprendre l’entrainement, des rumeurs annoncent le repositionnement de Will Genia à l’ouverture ou la titularisation du jeune Sam Lane qui pourrait avoir énormément de pression sur les épaules.

Christian Lealiifano ACT Brumbies Wallabies

Christian Lealiifano explose cette saison avec les Brumbies de Jake White

Idem du côté de Sydney où les Waratahs évoluent à un niveau indigne de leur effectif et proposent un jeu soporifique. Une saison cauchemar telle celle de 2007 pointe son nez pour les hommes de Michael Foley. On parle déjà d’un grand coup de balais pour 2013. On ne croyait pas au miracle du côté de Melbourne, mais les Rebels ont montré que sans leur triplette de star (O’Connor, Beale et Cipriani), ils ne serviraient que comme sparing partner des autres équipes. Enfin malgré leur classement mitigé, les résultats de la Western Force et surtout des Brumbies sont intéressants. Les deux équipes sont composées de nombreux espoirs Australiens et proposent un jeu offensif divertissant. La franchise de Canberra évolue d’ailleurs à un niveau supérieur à celui attendu et de nombreux joueurs semblent avoir franchis un palier. La patte de Jake White y est forcément pour beaucoup! Sans l’en avant de Ben Alexander, la victoire contre les Chiefs était à leur portée.


L’ambition des Sud Africains

Joe Pietersen Western Province Stormers Springboks

Joe Pietersen cartonne depuis son départ de Bayonne

Avec cinq victoires en autant de rencontres, les Stormers sont leaders du tournoi 2012 pour le moment, malgré l’absence sur blessure de leur capitaine Schalk Burger depuis le premier match. Malgré ces succès, les hommes d’Alister Coetzee n’inspirent pas la sérénité et semblent toujours borderline pour de nombreux observateurs. Malgré leur pack très solide, une charnière complémentaire et des arrières cadres (Habana et De Villiers) retrouvés auxquels s’ajoute le canonnier Joe Pietersen, rare sont les experts Sud Africains à voir les joueurs de la Western Province tenir sur ce rythme. Ce week end débute leur tournée en Océanie qui fera office de baromètre de leur potentiel de vainqueur. Coetzee s’appuiera une nouvelle fois sur ses jeunes dont je reparlerais dans la partie “révélations” de cet article. Les Bulls ont livré un gros combat contre les Stormers aux Newlands Stadium le week end dernier mais ils sont trop souvent pénalisés. La franchise de Pretoria reste un outsider solide mais ce sera surtout les saisons prochaines qu’il faudra craindre les hommes de Frans Ludeke! Idem du côté de Durban où les Sharks emmenés par un excellent Pat Lambie sont discrets mais efficaces. Leur banc semble cependant assez peu garni. Avec les Bulls ils sont candidats à une place en play off. Les Cheetahs ont réalisé une très grosse performance en allant s’imposer à Wellington lors de la dernière journée. Comme depuis quelques années, le jeu mis en place par Naka Drotske est très agréable à regarder mais les Cheetahs oublient un peu trop de défendre et encaissent donc trop de points. Même si la franchise de Bloemfontein est vouée à la disparition avec l’arrivée des Southern Kings de Port Elizabeth, beaucoup des jeunes joueurs de cette équipe porteront le maillot des Springboks très prochainement. Il y a fort à parier que les coéquipiers d’Heinrich Brussow réaliseront quelques coups d’éclat au cours de ce tournoi. Enfin on attendait beaucoup des Lions après leur victoire en Currie Cup 2011 mais l’équipe a subit une avalanche de blessés ne permettant pas une continuité sur les feuilles de match. Malgré ces problèmes et la présence de nombreux rookies dans l’équipe, les hommes de John Mitchell restent dangereux.

La donne inversée en Nouvelle Zélande

Richie McCaw Crusaders Canterbury All Blacks

Richie McCaw sera bientôt de retour

Depuis quasiment le début du Super 12, les deux franchises dominant la Nouvelle Zélande étaient situées à Auckland et Christchurch. Je parle bien entendu des Blues et des Crusaders. Si les hommes de Todd Blackadder semblent être en mode diesel, les Blues eux touchent le fond. Du côté de l’île du sud, Dan Carter est de retour et va reprendre à Tom Taylor le rôle de buteur pendant que Richie McCaw termine sa préparation et devrait réintégrer le groupe la semaine prochaine. Les voyants sont donc au vert pour l’éternel favori du Super XV. Du côté d’Auckland on se rend compte que recruter deux starlettes pour compenser la perte de nombreux cadres n’est pas un gage de réussite. Les joueurs de Pat Lam sont bons derniers, et les blessures de Jerome Kaino et Isaia Toeava n’aident pas. Invaincus lors des 4 premières journées, les Highlanders ont connu un coup d’arrêt avec une défaite au Canberra Stadium contre les Brumbies. Ils se sont cependant brillement repris sur leur terrain hostile d’Invercargill face aux Rebels. Leur ouvreur Colin Slade s’étant gravement blessé, Jamie Joseph pourrait bénéficier d’un joker de luxe avec Mike Delany qui a terminé sa saison au Japon. Bon coup d’arrêt également pour les Hurricanes qui se sont peut être vu trop beau avant d’affronter les modestes Cheetahs. Ils tacheront de se reprendre en recevant les Sharks ce qui ne sera pas une mince affaire. Enfin les Chiefs continuent discrètement leur bon parcours et se trouvent désormais à la troisième place après seulement une défaite. Ils ont étouffé les Waratahs la semaine dernière et la Western Force ne devrait pas leur poser trop de problème ce week end.

Déjà des révélations

Jesse Mogg Wallabies ACT Brumbies

Jesse Mogg des Brumbies n'est pas encore pro

J’ai déjà parlé de Johan Goosen (Cheetahs) et de Beauden Barrett (Hurricanes) dans mes précédents articles mais ces deux jeunes joueurs (respectivement 19 et 20 ans) continuent d’impressionner et de survoler le classement des meilleurs marqueurs de points du Super Rugby 2012. Je mettrais ma main à couper que leur compteur de sélections internationales sera débloqué en juin ou au cours du premier Rugby Championship! Pourtant habitué au tournoi depuis 2008, Christian Lealiifano explose enfin cette saison avec les Brumbies où en plus de son inspiration et ses coups d’œil, il excelle dans le jeu au pied. Du côté de Canberra Jesse Mogg (21 ans) est déjà considéré comme le successeur d’un certain Joe Roff. Positionné à l’arrière il performe grâce à son jeu au pied long et précis et ses relances. Son essai contre les Chiefs a impressionné beaucoup de spécialistes. De l’autre côté de l’île continent, David Harvey est devenu indispensable à la Western Force. Arrivé en cours de saison depuis Narbonne suite au licenciement de Willie Ripia, il s’est imposé à l’arrière et est devenu le buteur officiel de la franchise. Longtemps snobé par les coachs Australiens qui le trouvaient trop faible physiquement (comme un certain Brock James), il est en train de prendre sa revanche comme au cours de son premier match où il a inscrit la majorité des points de la Western Force vainqueurs à Sydney face aux Waratahs qui ne lui ont jamais fait confiance! Enfin les révélations du côté des avants viennent de Cape Town où Alister Coetzee a fait confiance aux jeunes lors des cinq succès des Stormers. Les piliers Steven Kitshoff et Frans Malherbe, le seconde ligne Eben Etzebeth ainsi que le flanker Siya Kolisi ont tous tapé dans l’œil d’Heyneke Meyer et semblent sérieusement installés en équipe première tant que leurs performances restent éclatantes.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sudrugby 8173 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines