Magazine Poésie

Dietrich Bonhoeffer

Par Peanloic

   Dietrich Bonhoeffer

   Seul en cette folie dominatrice de son époque,

   De son pays,il criait sa liberté,la liberté,l’amour de son semblable,

   Cet autre qui n’a de religion,qui n’a d’origine,

   Simplement ce semblable,

   Il savait ce fou à l’origine du nazisme,

   Exécutant du diable,le mal personnifié,

   Qui n’oubliera avant la chute de son empire,

   D’éliminer cette conscience pure,

   Qui tôt avait découvert la bête immonde qui se cachait en lui,

   Savait-il le fou,

   Que l’éternité avait déjà sauvé l’âme parvenue de Dietrich Bonhoeffer.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Peanloic 2364 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines