Magazine Côté Femmes

Mon premier sac Chanel

Publié le 10 avril 2012 par Rejanel

Avoir un sac Chanel, j'en rêvais depuis toujours. Ceux qui me connaissent bien savent que je suis une passionnée de sacs à main. C'est donc tout naturellement que j'avais rajouté à ma fashion liste secrète (qui comporte entre autre un trench Burberry et une montre Hermes...) un matelassé de la fameuse rue Cambon.  A la fois moderne et féminin, classique et singulier, intemporel et inimitable : il représentait pour moi la quintessence de l'art maroquinier. Un passeport pour l'élégance inter générationnel.

DSC01014

 Mes aïeux n'ont pas poussé la coquetterie jusque là,. Pourtant le destin en a décidé autrement en ce week-end de Pâques. Les Dieux de la mode s'étaient donnés rendez-vous pour placer sur mon chemin de croix fashion mon élégante étoile: Eliane.

DSC01001

 Eliane est une femme formidable. A plus de quatre-vingt printemps, elle est d'une distinction rare. Féminine sans jamais être dépassée par le temps, elle arbore une coiffure parfaite, des mains manucurées et un maquillage discret. Son visage affiche un sourire gracieux qui laisse entrevoir la malice de ses vingt ans et la pesanteur des malheurs que recoupent près d'un siècle de vécu.

DSC00995


DSC00997.JPG

 Elle a tant de choses à dire que je me pose là à l'écouter sagement. Et à travers ses collections de sacs à main (plus d'une dizaine de Chanel et tout autant de Louis Vuitton) mais aussi tailleurs, robes et accessoires, défile alors le film de sa vie. Chacune  des pièces de sa collection de luxe est peuplée d'anecdotes et chargée de souvenirs. Je peux alors voir sous son ombre à paupière nacrée ses yeux qui pétillent. Tout ces attributs féminins ont été sa raison de vivre, ceux d'une femme forte et indépendante. Coquette mais extrêmement moderne qui se demande où est passée sa jeunesse. Car si ses trésors ont traversé le temps, les rides au coin des yeux et les tâches brunes de ses mains parlent pour elle.

DSC01026-copie-1.JPG

Elle lève alors les yeux sur moi et retrouve la  jeune femme qu'elle était il y a peu de temps encore. Ce sac à main devenu « trop lourd » pour elle à cause de ses longues anses métalliques n'est plus qu'un artifice de mode. Transmis de celle qui aurait pu être ma grand-mère, j'ai reçu en héritage un merveilleux cadeau. Un sac à main? Oui. Dans lequel je peux apercevoir la coquetterie et la passion de deux femmes unies par les sentiments à travers le temps. 

DSC01025.JPG

DSC01031

Photos : Angie'h

Trench : La Redoute, Robe : American Retro, Escarpins : Cosmo, Sac et Ceinture : Chanel (1984)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rejanel 2019 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte