Magazine Asie

Avant le goban, il y avait la séance zen

Publié le 14 mars 2008 par Thomas Bertrand

DSC_0026

Il m'aura fallu quelques années ici pour rencontrer enfin un moine bouddhiste. Non, je ne vais pas me convertir. Mais ce moine, Kawakami San m'aura fait découvrir une séance de méditation zen, qui, pour une première expérience, se révèle avant tout une expérience de bonne tenue, assis en tailleur sur un mince coussin. Pour arriver au stade de la méditation, il faut certainement arriver à pouvoir penser à autre chose que son mal de dos et de jambes. Néanmoins, j'ai pu être surpris de ne pas voir les minutes défiler. Les 2 séances de 2 fois 15 minutes, 15 minutes comme la longueur du bâton d'encens qui remplace notre sablier, l'odeur en plus, sont passées plus vite que prévu.

DSC_0034

La séance se déroule au temple Shunkô-in.
La visite du temple qui suit la méditation est très intéressante également. Dans la salle principale, il n'y a pas eu plus d'une seule cérémonie de mariage en 20 ans. Kawakami San m'a dit tout ce qu'il pensait de ce qu'est devenue le mariage au Japon. Un symbole monopolisé par des entreprises, des hôtels, qui vendent quelques heures de rêve à un couple, en ville ou à Hawai. Bref, une expérience ou le religieux n'est qu'apparence. Mais ne serait-ce pas ça qui rassure le couple ? Ce serait comme ne pas aller s'engager devant Dieu, un bouddha ou une divinité shintô... au cas où ils existeraient vraiment.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thomas Bertrand 461 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte