Magazine Science

La science appartient-elle aux politiciens?

Publié le 14 mars 2008 par Raymond Viger

Posted on by Raymond Viger

La science appartient-elle aux politiciens?

(Agence Science-Presse) - Est-ce le bilan d'un gouvernement qui s'achemine vers sa fin, un rapport de fin d'année trop tardif, une petite tape sur l'épaule des critiques pour leur dire: vous aviez bien raison? Le rapport de la Chambre des représentants sur l'ingérence du gouvernement Bush dans la science n'offre rien de nouveau sous le soleil, mais il s'agit d'un bilan pas très reluisant qui passera à l'Histoire.

Des journalistes et des auteurs ont déjà écrit que le gouvernement Bush serait celui qui, de tous les gouvernements américains, aurait le plus souvent réécrit les conclusions des scientifiques qui lui déplaisaient, en particulier lorsque cela touchait au climat. Des climatologues et des Prix Nobel ont signé des pétitions, publié des lettres, pondu des mémoires. Dès 2003, un organisme à but non lucratif, l'Union of Concerned Scientists, tirait la sonnette d'alarme.

Le rapport de la Chambre des représentants, présidé par le Californien Henry Waxman, qui avait lui aussi attaqué ce dossier dès 2003, ne contient donc rien de neuf, si ce n'est qu'il provient, pour la première fois, d'un politicien plutôt que de scientifiques.

Plus exactement, d'un groupe de politiciens. De son nom complet, Commission du contrôle et de la réforme gouvernementale, cette commission permanente a pour mandat d'examiner tout ce qui ne tourne pas rond dans les multiples agences gouvernementales, de la NASA à la NOAA (National Oceanographic and Atmospheric Administration). Elle peut donc obliger des fonctionnaires à témoigner et elle a pu mettre la main sur 27 000 pages de documents, dont certains étaient restés inaccessibles aux journalistes qui suivaient ce dossier. Le fait que les démocrates aient obtenu la majorité à la Chambre en novembre 2006 lui a aussi donné un coup de pouce...

- Des communications entre scientifiques et médias strictement encadrées, voire refusées (dont le cas James Hansen).
- Des témoignages devant le Congrès et des rapports qui furent épurés de termes aussi scabreux que "réchauffement planétaire".
- Un Conseil de la qualité environnementale qui a servi de paravent à la Maison-Blanche pour carrément censurer des scientifiques payés par le gouvernement...
- Un employé de la Maison-Blanche, Philip Cooney, chargé de réécrire un rapport sur les changements climatiques, lui qui n'a pour toute expérience scientifique que d'avoir été... lobbyiste de l'industrie pétrolière.
- Un rapport de l'Agence de protection de l'environnement (EPA) sur le climat, où les réécritures du chapitre sur les changements climatiques en changeaient à ce point le sens que l'EPA décida de supprimer le chapitre au complet, plutôt que de le laisser paraître sous cette nouvelle forme.

La stratégie qui se dégage de tout cela est claire, écrit la Commission: faire oublier combien les résultats scientifiques sur le réchauffement sont solides, et répandre l'idée dans le public qu'il existe au contraire une forte incertitude. Ces pratiques se sont amplifiées après le cyclone Katrina, en septembre 2005.

"Le gouvernement Bush s'est engagé dans un effort systématique pour manipuler la science des changements climatiques et tromper les politiciens et le public sur les dangers du réchauffement climatique."

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

La science appartient-elle aux politiciens?Quand un homme accouche. Roman de cheminement. Le personnage principal accouche de son enfant intérieur qui devient son ami et son thérapeute tout au long du roman. Ce livre est le premier d'une trilogie qui a été reprise dans L'amour en 3 Dimensions. 9,95$

Disponible Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4

Filed under: Agence Science-Presse, Environnement, Politique, Uncategorized Tagué: | Bush, Environnement, Maison Blanche, science


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte