Magazine Amérique du nord

Colombie: l'équipe Obama ridiculisée devant le monde entier!

Publié le 15 avril 2012 par Rene Lanouille

Carthagène où se déroule le sommet des amériques Carthagène où se déroule le sommet des amériques 11 gardes du corps attachés à la sécurité du président américain ont été renvoyé à la maison après qu'on ait découvert qu'ils avaient fréquenté des prostituées sur le lieu de leur hôtel. Tout a commencé mercredi soir lorsque les gardes, pourtant chargés de préparer la visite de Barack Obama lors du sommet des amériques, ont voulu se payer du bon temps dans l'un des quartiers chauds de la ville.

Si la prostitution est légale en Colombie, payer des femmes pour des faveurs sexuels est contre les principes des services secrets américains. Pourtant, les 11 hommes en question ont ramené les prostituées au sein de l'hôtel Caribe, un hôtel moderne avec un joli bar qui a vu sur la mer. Selon une source proche des services secrets américains, le scandale a éclaté jeudi matin, vers 7 heures lorsqu'une des prostituées a commencé à frapper sur les murs et les portes du couloir de l'hôtel, la jeune femme se plaignant de ne pas être rémunéré.

Finalement, l'agent de sécurité américain a fini par payer la jeune femme lorsque la police colombienne, alertée par la direction de l'hôtel, est arrivée sur les lieux. La police de Carthagène, très embarassée, n'a pas voulu procéder à l'arrestation des 11 gardes du corps et a préféré contacter l'ambassade des Etats-Unis à Bogota pour régler cette affaire.

Les républicains américains s'emparent déjà de l'affaire. Peter King, président du comité de sécurité intérieure, a donné son sentiment sur ce scandale: "ils ont violé le code de bonne conduite. Lorsque vous avez une relation avec une prostituée dans un pays étranger, vous êtes vulnérable et vous mettez en danger la sécurité de votre pays. Comment ont-ils pu faire ça dans un endroit où ils étaient censés protéger le président Obama?"

Apparemment, ces 11 gardes n'ont pas été les seuls à mal se comporter puisqu'on apprenait ce matin que 5 militaires américains présents à Carthagène, dans le même hôtel, étaient appeler à rester confiner dans leurs chambres tout au long du week-end, après avoir également dérapé... Du côté de la Maison-Blanche, ce scandale de mauvais goût a été commenté par l'attaché de presse du président, Jay Carney: "cette affaire n'a pas perturbé Barack Obama. Il poursuit son travail ici et c'est plutôt la presse qui en fait ses choux gras. Nous regrettons que cet incident vienne perturber le bon déroulement du sommet des amériques."

Il n'en reste pas moins que les Etats-Unis se ridiculisent en présence de 32 autres pays présents à ce sommet. Pour Barack Obama, déjà très critiqué par les dirigeants latino-américains pour son dédain manifeste envers ses voisins latinos, ce scandale ne va pas renforcer son image...

Ricardo Bellone

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte