Magazine Santé

QUALITÉ HOSPITALIÈRE: Les patients se disent comblés – C2DS

Publié le 16 avril 2012 par Santelog @santelog

QUALITÉ HOSPITALIÈRE: Les patients se disent comblés – C2DSL'Observatoire de la qualité hospitalière (OQH) mis en place par le Comité pour le développement durable en santé (C2DS), une association à but non lucratif de professionnels de santé, nous apporte une photographie très positive de la qualité de l'offre hospitalière telle que ressentie par les patients. Ces premiers résultats, déjà présentés le 15 mars dernier à l'Assemblée nationale auprès des associations de patients, indiquent que 93% des patients se déclarent satisfaits de leur prise en charge, tandis que 97% jugent bons, très bons ou excellents les soins reçus dans ces établissements hospitaliers.


3.600 patients ont été interrogés en 2011, 4 à 6 semaines après leur hospitalisation grâce à un questionnaire unique SAPHORA-MCO de 36 indicateurs édictés par le ministère de la Santé.


Plus de 70% des patients se déclarent satisfaits de la prise en charge de leur douleur, des données plus positives que les derniers indicateurs QUALHAS du Ministère de la Santé*. « Même si nous nous attendions à un taux élevé de satisfaction vu que les établissements de l'échantillon sont déjà engagés dans une démarche de qualité au sein du C2DS, ce taux très positif nous a quand même assez surpris, dans un contexte où l'image de l'hôpital est malmenée. Certes ce travail repose sur un échantillon réduit mais c'est une première tendance », a expliqué le président du C2DS, Olivier Toma.


L'originalité de cet observatoire repose sur son point d'entrée, le patient et non sur des critères d'évaluation définis par les Institutions. Il apporte donc une image ressentie qui jusque-là n'avait jamais été mesurée au niveau national. De la même manière que les échelles « officielles » , l'observatoire va permettre d'identifier les « établissements exemplaires » mais selon la perception du patient. Dess critères tels que l'accueil, le temps passé ou l'écoute du patient revêtent alors une dimension toute particulière.


Un indicateur de satisfaction « officiel » : Rappelons qu'en novembre 2010, le Ministère de la Santé, dans l'objectif d'améliorer la qualité et la sécurité des soins des patients, avait lancé un indicateur de satisfaction des patients pour prendre en compte leur avis, au-delà des critères médicaux et techniques qui définissent une hospitalisation et une prise en charge thérapeutique réussies. Depuis 2011, les patients hospitalisés au moins deux jours dans un établissement public ou privé ayant une activité de médecine, chirurgie et obstétrique (MCO) peuvent donner leur avis sur tous les critères de leur hospitalisation.


*Les dernières données publiées par le Ministère, celles des indicateurs QUALHAS issus du dossier du patient hospitalisé (2010) nous avaient apporté quelques enseignements, moins positifs :


Sur la tenue du dossier patient (TDP) évaluant le contenu du dossier médical des patients hospitalisés, 17% des établissements de santé de Médecine Chirurgie Obstétrique (MCO) sont situés en classe A (les meilleurs), 25% des établissements de santé Soins de suite et de réadaptation (SSR) sont en classe A. Sur le contenu du courrier ou du compte-rendu de fin d'hospitalisation, seuls 4% des établissements de santé MCO sont situés en classe A et 32% des établissements de santé SSR et sur le dépistage des troubles nutritionnels, 44% des établissements de santé MCO sont situés en classe A et 27% des établissements de santé SSR sont situés en classe A.Sur la traçabilité de l'évaluation de la douleur, 27% des établissements de santé MCO sont situés en classe A et 25% des établissements de santé SSR.


D'autres critères ont été également mesurés, montrant que des améliorations dans la qualité de prise en charge étaient encore possibles.


Sources: Communiqué C2DS, Ministère de la Santé (Vignette)-Visuel NHS 

QUALITÉ HOSPITALIÈRE: Les patients se disent comblés – C2DS
Lire aussi : HÔPITAL: Insécurité, qualité des soins, les infirmiers sont inquiets
HÔPITAL: Au Royaume-Uni, on "vire" des patients hospitalisés la nuit


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine