Magazine Info Locale

Hollande contre Delanoë et Vaillant !

Publié le 16 avril 2012 par Delanopolis
François Hollande dénonce la concentration de logements sociaux dans la Goutte d’Or , c'est le blog Cavé Goutte d'Or qui nous le dit si bien ... Hollande contre Delanoë et Vaillant ! « Je refuse que ce soit toujours dans les mêmes communes que l’on construise les logements sociaux, quand tant d’autres s’exonèrent de toute obligation en matière de construction de logements », a lancé François Hollande dans son discours d’Aulnay.

Le candidat PS aurait ainsi dû se réfugier à Aulnay-sous-bois pour mettre à l’index la politique du logement menée par Daniel Vaillant et ses adjoints, qui concentrent les logements sociaux du 18e arrondissement de Paris dans la Goutte d’Or et favorisent, au grand jour et au grand dam d’un quartier longtemps populaire, la discrimination entre « types de populations ® ».

Ne pas oser dénoncer Daniel Vaillant sur ses terres est dire combien Barbès et la Goutte d’Or font peur, même aux puissants, puissants sortants ou puissants impétrants.

Pas de quartier pour ce « type de population ® ».

On sait en effet que l’adjoint à l’Urbanisme et au Logement du 18e arrondissement, M. Michel Neyreneuf explique la construction des terribles barres d’immeubles des rues de la Goutte d’Or et des Gardes par le fait que « la réhabilitation, on sait faire, mais ce n’est pas pour le type de population » qu’on doit y loger. D’où la destruction acceptée, planifiée, de ce vieux quartier.

On sait aussi que son collègue aux Transports et aux Déplacements, M. Dominique Lamy, distingue pour sa part entre « deux types de populations » qui s’y « affronteraient » : les populations du Sud, d’une part, qui ont connu les logements insalubres d’avant et applaudissent aux terribles barres d’immeubles nées de l’alliance entre Jacques Chirac, alors maire de Paris, et Lionel Jospin, alors conseiller du 18e arrondissement et député de la 19e circonscription de Paris et celles du Nord d’autre part, qui auraient échappé à l’opération Chirac-Jospin, dite Goutte d’Or Sud, et se verraient aujourd’hui rattrapées par la plus violente encore opération Delanoë-Vaillant, dite de Château Rouge.

Les habitants du Nord — venus d’on ne sait où, semble dire Lamy qui, sans les définir, les stigmatise comme « extérieurs au quartier » et ne sachant pas comment y vivre — n’auraient peut-être découvert que ce que François Hollande dénonce comme un ghetto.

Car Hollande n’a pas peur d’utiliser le mot que tant de sociologues ont utilisé avant lui pour dénoncer la politique de la gauche au pouvoir dans le 18e depuis 1995 : « Dans la République que je veux, je refuse qu’il y ait du ghetto — du ghetto pour les riches et du ghetto pour les pauvres », dit-il dans son discours d’Aulnay.

Lire la suite de l'article ICI

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte