Magazine Poésie

Etat chronique de poésie 1518

Par Xavierlaine081

Etat chronique de poésie 1518 dans Etats chroniques de poésie monexlibris2051.vignette

1518

Je suis tissé de ces éternels exils

Mes mots ne sont que vagues bouteilles jetées

En l’océan d’un monde qui m’est étranger

*

Je ne suis qu’un fugitif

Dans la cohorte de ceux qui fuient

Sous la mitraille des belles pensées

En pages recensées

Puis vite oubliées

*

Vanité du livre

Vanité que de vouloir faire œuvre

Quand il suffit de vivre

Ou survivre

Au quotidien comme branche

Où accrocher encore rêves épars

*

Tu cherches pourtant à rompre les digues

Tu écris ici ou là

Espérant main secourable

A tes pages envolées

Elles se noient

Vois-tu

Une fois jetées par-dessus le bastingage

*

Mois après mois

Années après années

Tu en fais vains recueils

Que tu exposes à la poussière

En rangs bien serrés

Malheureux celui qui viendra toucher de ses doigts

La vanité volumineuse de tes espérances brisées

Manosque, 12 février 2012

© Xavier Lainé, février 2012

©CopyrightDepot.co 00045567

sceau1.vignette dans Etats chroniques de poésie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xavierlaine081 5039 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine