Magazine Beauté

Pantene ne fait plus tout a fait comme les autres...

Publié le 17 avril 2012 par (dé)maquillages @demaquillages
PANTENE NE FAIT PLUS TOUT A FAIT COMME LES AUTRES...

Pantène a pris un risque. Et il est difficile d'en prendre, des risques, dans l'hygiène capillaire de grande surface, tellement TOUT est implicitement réglementé. Pas énormément d'innovation, zéro surprise. Et une segmentation pas toujours bien claire pour les consommateurs.


Un problème de segmentation : c'est justement que les équipes R&D de Pantène ont mis en évidence récemment.
Mais avant d'aborder le sujet, quelques chiffres. D'après une étude Pantène auprès de 3 700 femmes de 10 pays, toutes classes d'âge, cultures et modes de vies pris en comptes :
  • 95% des femmes déclarent ne pas obtenir les résultats souhaités avec leurs produits capillaires actuels (je pense que vous pouvez toutes +/- en témoigner en commentaire, non ? :))
  • 75% n'ont pas les cheveux aussi beaux en fin de journée que lorsqu'elles partent de chez elles le matin (ah bon ? pas 100% ?? ;))
  • 14% se plaignent même que le volume de leur chevelure retombe avant même d'être arrivées sur leur lieu de travail (moi ! moi !!) et 1 sur 3 que leur coiffure ne tient déjà plus avant le déjeuner.
Alors Pantène a screené plein d'ingrédients ("1 million de combinaisons virtuellement combinés grâce à 7 techniques de modélisation"), réalisé et fait tester par 20 000 femmes 600 prototypes et en est arrivé à une nouvelle gamme assez différente dans sa segmentation de ce que vous connaissez actuellement sur les linéaires.
Out les "cheveux gras", "ethniques" et autres "racines grasses pointes sèches", bonjour la segmentation par diamètre de fibre capillaire (fine / normale ou épaisse) et traitement chimique (cheveux colorés) puis, au second niveau, non pas par problématique (fibre sèche, cassante...) mais par bénéfice produit(Nutrition & Légèreté, Force & Brillance, Volume & Soin, Boucles & Ressort...).
Pourquoi ? Parce que 1/ les femmes décriraient spontanément leurs cheveux comme cela 2/ (mais ça c'est mon interprétation) parler bénéfices produits est plus positif (posi-tif ah ah, vous vous souvenez des coiffeurs lol ? ;)), moins anxiogène que d'insister sur la mocheté de vos cheveux (ternes, gras, fourchus...).
... Ce qui n'est pas une mauvaise idée car pour ma part, quand on me demande comment je décrirais mes cheveux, je dis d'abord fins, ensuite secs, puis sans volume. Et avant, je disais aussi racines grasses, pointes sèches, sauf que je me plantais totalement, je n'ai pas de sébum sur le cuir chevelu mais je "transpire" - confusion totale (révélation à relire ici - comme quoi, même les pros peuvent être à côté de la plaque niveau auto-diagnostic). Et puis, c'est con, hein, mais je préfère acheter un produit qui revendique de la nutrition et de la légèreté plutôt que, écrit en gros, "cheveux gras, plats et mous - va mettre un bonnet pour les cacher".
La nouvelle gamme Pantène est donc constituée de 3 "typologies capillaires", chacune composée de 3 "collections" :
PANTENE NE FAIT PLUS TOUT A FAIT COMME LES AUTRES...
Et Pantène a mis au point un nouveau rituel, inspiré de l'hygiénisme jusqu'auboutiste américain :
  1. Laver (shampooing)
  2. Hydrater (après-shampooing)
  3. Nourrir (masque) : on doit bien utiliser l'après-shampooing ET le masque, qui revendiquent 2 fonctions différentes.
  4. Protéger (spray, crème) : essentiellement contre la chaleur des appareils de mise en forme des cheveux et pour avoir plus de brillance
Vous n’êtes pas obligés de passer par les 4 étapes à chaque fois, mais c’est recommandé (cela dit, ayant étudié lors de mon passage dans un grand groupe cosmétique les différentes cultures de l'hygiène à travers le monde, je connais la flemmardise des français en la matière, et je suppose que la plupart d'entre vous restera à l'utilisation de 1 ou 2 produits et basta - à part celles aux cheveux crépus ou abimés qui n'ont pas trop le choix de sur-soigner leurs chevelure).
Le petit bémol dans cette approche que je trouve globalement intéressante (enfin, vous me direz ce que vous en pensez) : il n'y a aucun traitement du cuir chevelu, alors qu'on sait bien que c'est là où est la seule partie vivante du cheveu (la fibre extérieure étant physiologiquement "morte") et que pour améliorer l'aspect de la fibre durablement, il faut agir dès sa naissance. Quand vous traitez la fibre seule, c'est du "cache-misère", ça ne traitera rien biologiquement parlant et ne changera pas la santé de votre cheveu, qui poussera toujours aussi sec, ou fin, ou cassant... Et quid des cuirs chevelus gras et des pellicules ? En fait, j'ai l'impression que cette gamme ne s'adresse qu'aux cuirs chevelus normaux et aux cheveux normaux ou secs et/ou sans volume et/ou bouclés.
Alors voilà, quand je dis que Pantène prend des "risques", c'est que si la segmentation capillaire actuelle n'est certes pas claire pour tout le monde, est-ce que celle que propose la marque (cheveux fin / normaux à épais / colorés) le sera plus ?
J'attends vos réactions en commentaire ! :)
PANTENE NE FAIT PLUS TOUT A FAIT COMME LES AUTRES...
PANTENE NE FAIT PLUS TOUT A FAIT COMME LES AUTRES...
PANTENE NE FAIT PLUS TOUT A FAIT COMME LES AUTRES...
PS : bon, sinon, j'ai vu Nolwenn Leroy en vrai lors de la soirée blogueuses Pantène et si la magnificence de sa chevelure est réellement due à cette gamme, je signe tout de suite, hein. Parce que ses cheveux, je leur donne 11/10. Voire un peu plus. La vie est si injuste.....

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


(dé)maquillages 7145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte