Magazine Info Locale

Le 45ème Parallèle prend enfin son envol

Publié le 17 avril 2012 par Bordeaux7

Le 45ème Parallèle prend enfin son envolL’aéroport de Bordeaux vient de désigner le groupement d’entreprises chargé de construire l’ensemble hôtel-centre de congrès-immeubles de bureaux sur la zone dite du «45e Parallèle». Voila un dossier qui aura mis bien du temps à sortir de terre. On parle en effet du 45e parallèle depuis cinq ans et plusieurs projets ont tenté d’y prendre racine sans succès. Il s’agit d’une grande parcelle de plus de 6 hectares, à l’entrée de la zone aéroportuaire. Une grande friche déserte située avant les grands parkings, que l’on longe par la droite pour accéder à l’aéroport, puis par la gauche pour en repartir.

À proximité immédiate de la plateforme, elle constitue un emplacement de premier choix pour lequel son propriétaire, la SA Aéroport de Bordeaux Mérignac, nourrissait de grandes ambitions depuis longtemps. «On ne pouvait imaginer autre chose que du tertiaire de qualité, explique Christine Mota, responsable du service immobilier et commerce à l’aéroport, pilote de ce projet au long cours. Mais Mérignac n’est pas Orly et valoriser une telle surface en trouvant assez de candidats pour s’installer dans les bureaux ou exploiter l’hôtel est quand même un gros défi. Le projet précédant a fait les frais de la crise immobilière et d’ambitions peut-être démesurées. Celui-ci se veut plus raisonnable, et bénéficiera de la belle dynamique enregistrée par l’aéroport depuis plusieurs mois (trafic en hausse, ouverture de nouvelles lignes).
Hôtel 4 étoiles
Le groupement retenu associe les promoteurs-constructeurs Thalium Promotion et Eiffage Immobilier, Colliers Tourny Meyer pour la commercialisation et Archi concept pour la conception (avec les paysagistes de Signes). Son projet est un ensemble immobilier de 38000m2 qui associe un hôtel 4 étoiles de 150 chambres (deux grands groupes se seraient déjà portés candidats pour sa gestion, l’aéroport exigeant de «grands noms» de renommée internationale), adossé à un centre de congrès (capacité de 1000 personnes) dont la forme arrondie rappellera celle de la tour de contrôle de l’aéroport tout proche (avec, en prime, un piscine sur son toit). Sur la partie arrière, 5 immeubles de bureaux offrant des configurations de taille modulable, un parking en silo et un restaurant inter-entreprises seront construits en trois phases, que les promoteurs espèrent remplir au fur et à mesure.

«C’est un très beau projet sur lequel nous nous sommes beaucoup investis» commente Pierre d’Avout, le PDG de l’agence d’architecture Archi concept, qui l’a dessiné. Très végétalisé, doté de grands bassins et de promenades, l’ensemble a été conçu comme susceptible de faire la liaison entre l’aéroport et le tissu urbain environnant. Le groupement va investir environ 80 millions d’euros dans ce projet, qui rapportera environ 250000€ par an de redevance locative à la société aéroportuaire. «Au delà de cela, c’est aussi l’image qui compte, insiste Christine Mota. Nous aurons une entrée d’aéroport digne de ce nom». La première phase du projet pourrait sortir de terre en 2014.• SL

èè

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine