Magazine Médias

Tree Hill c'est fini...

Publié le 17 avril 2012 par Poclatelephage
Bon, bon, bon je me rends compte que je peux disparaître plus d'une semaine sans que quiconque appelle ma mère ou la police. Le temps changent...
En parlant de changement d'époque, après 9 ans de bons et loyaux services, enfin surtout de matchs de basket à suspense et de serial killers bien décidés à les massacrer sans raison apparente, « les Frères Scott », réduits à la portion congrue depuis le départ de Lucas, nous ont dit définitivement adieu, voilà moins d'un mois.
Tree Hill c'est fini...
Cette fin partait de toute façon extrêmement mal en l'absence remarquée de Lucas et Peyton. On avait pourtant annoncé la présence du frère de Nathan dans la dernière saison, mais il ne fallait pas attendre plus. Lucas est apparu dans la dernière saison, mais n'a pas daigné faire un tour dans l'ultime épisode. Quant à Peyton, c'est pire, même au téléphone, elle était impossible à joindre. Mais, si on se fie à la logique, et attention ce post va devenir philosophico-absurde, dans la mesure où toute la bande de Tree-Hill continue à vivre sa vie, pourquoi Peyton et Lucas seraient soudain revenus ? Je me demande si vous saisissez bien ma pensée. Tout était extrêmement intense dans ce dernier épisode. Clay épousait la sœur d'Haley, dont le nom m'échappera jusqu'au bout...Quinn donc, à la mairie, et retrouvait au passage Bevin, l'idiote des quatre premières saisons pour une vaine apparition, dans une scène trop, trop émouvante. Le Trick organisait une soirée des dix ans chargée également en guimauve.
Pourtant, ces jeunes gens vont continuer à vivre leur vie, donc il n'y avait aucune raison que ce dernier épisode soit spécialement intense. Du coup finalement, c'est presque cohérent.
Je ferme ma parenthèse.
La reprise du générique par le cast m'a émue, je suis obligée, de le révéler quand même. Mais sinon rien...

En plus, je n'ai toujours pas saisi l'intérêt de réaliser une saison extrêmement sombre pour en arriver à cette fin rose bonbon. Quand les caméras seront éteintes, ils seront enfin heureux sans psychopathe à leurs trousses. Dan est même mort, ce qui ôte une fière chandelle du pied à tout le monde. Julian réussit à rentabiliser son studio en produisant une série sur les années collège de Brooke, qu'il aime de trop. La belle brune a, elle, à nouveau une entreprise florissante. Nous voilà rassurées...
L'ultime bond dans le temps qui nous démontre que Jamie est devenu champion comme son papa était la cerise superflue sur ce gâteau indigeste. Je croyais à la base que le petit gros voulait faire du base-ball, mais il a une révélation dans l'ultime épisode.[Pour ceux que ça passionne, Micro, qui a maigri, est aussi devenu papa dans le futur.]
Ce qu'il faudra conserver des « Frères Scott » finalement, ce sont les quatre premières saisons. L'histoire de deux frères, qui ne peuvent pas se saquer, parce que l'un a été élevé par son père et l'autre pas, le triangle amoureux improbable entre Peyton, Lucas, et Brooke, qui contre toute attente se conclut avec l'avantage pour la blondinette, et puis la relation foireuse entre Nathan et Haley, qui devient bon grâce à elle...
Moralité : Les séries pour ados ne devraient jamais se poursuivre au delà du bac, ou au moins ne jamais tenter l'après fac.
« Les Frères Scott » ont loupé leur sortie comme beaucoup avant eux. « Docteur House » et « Desperate housewives » semblent bien décidés à en faire autant. Pendant ce temps là, à 34 ans, Ted vient de réaliser qu'il n'avait toujours pas rencontré la mère de ses enfants, mais promis en 2015 il sera papa, ce qui nous laisse de la marge...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poclatelephage 1254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines