Magazine Football

Gary Neville : Tout le monde plonge !

Publié le 17 avril 2012 par Dlem

Gary-Neville-PunditDepuis qu'il a pris sa retraite, Gary Neville est occupé à secouer le petit monde bien pensant de SkySports, la toute puissante chaîne détentrice des droits de la Premier League. En tant que joueur, Gary ne se réfugiait jamais derrière la langue de bois, si chère aux footballeurs d'aujourd'hui, lobotomisés aux phrases formatées telles que : "Ce n'est pas la faute de notre gardien (qui a fait une boulette). On gagne en équipe, on perd en équipe.", ou bien "Je ne me préoccupe pas de ma performance personnelle, c'est l'équipe qui compte", ou encore "On n'a pas très bien joué mais l'important, c'est les trois points. L'arbitre, il a peut-être commis une erreur mais bon... C'est le football !".

Non, Gary disait ce qu'il pensait, comme ça lui venait. Gary levait son doigt le plus long vers Tevez lors du derby. Gary critiquait les agents de joueurs et ne cachait pas sa haine viscérale pour Liverpool. Cette façon d'être un homme du peuple, un supporter infiltré dans l'équipe première, lui a valu l'amour inconditionnel du public d'Old Trafford.

Alors quand la dernière polémique à la mode concerne un Red Devil, Gary met tout le monde d'accord, une fois de plus :

N'importe quel vestiaire dans ce pays abrite un certain nombre de joueurs à qui on ordonne de se laisser tomber au moindre contact dans le rectangle. Qu'on aime ça ou non, que cela offusque les gens chez eux ; si vous voulez la vérité, la voilà, c'est un fait.

Ça se passe certainement aussi au niveau amateur, ça arrive chez les professionnels, ça arrive en Premier League. Il (Ashley Young) en a sans aucun doute rajouté des tonnes, il tombe facilement, il plonge - utilisez l'expression que vous voulez, Ashley Young l'a fait pour obtenir ce penalty.

Certains des plus grands joueurs avec lesquels j'ai jamais joué, qui sont des exemples pour bien des gens, on les a vu faire pareil. J'ai plongé quelques fois.

Il ne s'agit pas juste que d'un accident sur ces deux dernières semaines. Il s'agit de n'importe quel match de football et les plus grands joueurs du monde le font. J'ai entendu dire que Messi ne plongeait jamais - il plonge. Je n'appelle pas ces joueurs des tricheurs.

Si on décide de suspendre les joueurs rétrospectivement pendant trois rencontres à chaque fois qu'ils tombent trop facilement ou qu'ils plongent, ce sera l'anarchie dans le football.

Bon, après, on n'est pas obligé d'être toujours d'accord avec lui... Il y a plonger et plonger. En rajouter lorsqu'il y a contact, OK, car l'arbitre siffle rarement si les joueurs restent debout, c'est malheureux mais c'est comme ça. Mais s'effondrer sans qu'il y ait le moindre contact comme Young l'a fait face à QPR, c'est bel et bien de la triche et personnellement, moins je le verrai faire ça, mieux je me porterai.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dlem 1447 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines