Magazine Science

Parlez-vous le «baleine à bosses»?

Publié le 15 mars 2008 par Raymond Viger

Posted on by Raymond Viger

Parlez-vous le "baleine à bosses"?
Yvan Dutil

() - Une équipe australienne, dirigée par Rebecca Dunlop de l'École des sciences vétérinaires de l'Université du Queensland, travaille à décoder les vocalises des baleines à bosses. Contrairement aux chants qui sont l'apanage des mâles qui les utilisent pour faire la cour, les vocalises sont produites par les deux sexes. Elles sont aussi beaucoup plus simples et stables que les chants qui changent d'une année à l'autre.

La première étape du travail, qui a duré trois ans, a servi à cataloguer l'ensemble des vocalises. Pendant cette période, les sons émis par les baleines étaient recueillis par un réseau d'hydrophones alors qu'un observateur placé sur la côte notait la position et le comportement des cétacés. Une analyse statistique de ces bruits variables et complexes démontra qu'il existait 34 types différents de vocalises. Ces dernières, imprononçables par des humains, portent des noms évocateurs comme wop, twop, grognement, soupir, sirène, gémissement, klaxon, violon, trompette, ronronnement, etc.

En étudiant la conduite des baleines lors de l'émission des sons, il a été possible de comprendre la signification de plusieurs d'entre eux. Ainsi, le wop semble correspondre à l'appel de la mère pour son petit, le ronronnement est utilisé par les mâles pour attirer les femelles alors qu'ils produisent des pleurs, des cris et des souffles sous l'eau pour repousser les autres mâles.

Qui sait, peut-être qu'un jour pourrons-nous parler avec des baleines à l'accent québécois...

Ce billet, ainsi que toutes les archives du magazine Reflet de Société sont publiés pour vous être offert gracieusement. Pour nous permettre de continuer la publication des textes ainsi que notre intervention auprès des jeunes, dans la mesure où vous en êtes capable, nous vous suggérons de faire un don de 25 sous par article que vous lisez et que vous avez apprécié.

Merci de votre soutien.

Parlez-vous le «baleine à bosses»? Poésie urbaine. Je me raconte. Jean-Simon Brisebois. Depuis 1997 Jean-Simon s'est découvert un goût pour l'écriture. Après avoir publié une trilogie poétique aux Éditions TNT(Entité en 2008, L'âme de l'ange en 2007 et Renaissance en 2006), plusieurs de ses lecteurs étaient curieux de savoir lesquels de ces textes parlaient le plus de lui. Il revient donc en force avec Je me raconte, un court récit autobiographique. Laissez-vous guider dans le monde particulier de ce jeune auteur! 7$

Disponible par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009
Par Internet: http://www.editionstnt.com/Livres.html Par la poste: Reflet de Société 4233 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X4.

Filed under: Agence Science-Presse, Uncategorized Tagué: | baleines, son, vocalise


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog