Magazine Info Locale

Présentation du livret sur Romainville à la médiathèque de Romainville

Par Maurice Puault

Livret-sur-Romainville--parcours-du-patrimoine-.jpg

couverture du livret visible sur le site cité plus bas

Samedi 14 avril, il y a eu la présentation du livret sur Romainville (déjà présenté dans un article sur ce blogue) ; il y avait environ 30 personnes de présentes, au grand max.

À l'entré, nous pouvions acheter ce livret... jusqu'à ce que la présentation soit faite dans la salle de la médiathèque, car la vente c'est arrêté même pour ceux qui faisait la queue depuis un bon moment ! (charmant)

Présentation classique de la part de la responsable des archives de la mairie de Romainville, la parole a été donnée aux trois personnes sur l'estrade, et ensuite, des participants ont pu poser des questions au sujet de la rédaction et contenu de ce livret.

Une question a suscité un borborygme de la part... de je ne sais trop qui (et cela n'a aucune importance, cette personne non plus par ailleurs) :

pourquoi n'y a-t-il pas de photos des abris qui sont sous le groupe scolaire Barbusse Charcot ?

C'est là que le borborygme a été entendu ! (il faut que cette personne consulte, elle va finir par ce *ier dessus)

La réponse ? Nous en avons déjà parlé, et ses abris ne sont pas accessibles.

D'accord, mais alors pourquoi ne pas en avoir fait, alors qu'il y en a une de la crypte qui est sous l'église ÉgliseSaint-Germain l'Auxerrois, qui, ELLE, n'est pas non plus accessible ?

La question de savoir à quoi servaient ses abris : c'était pendant la dernière guerre mondiale, il n'y avait pas de cave dans le quartier (et en a encore très peu, c'est le quartier des mares!), c'était là qu'allaient s'abriter des habitants. (Pas beaucoup, restait chez eux ou regardaient les avions passer et lâchés leurs bombes ; dans la rue où j'habite, il y a un riverain qui avait fait une tranchée pour s'abriter ainsi que pour ceux qui voulaient en profiter, en fait très peu)

C'est réellement une question qui se pose, ses abris « font partie de l'histoire » de la ville de Romainville ! Il n'est pas normal de les passer sous silence ! Quelle mauvaise histoire cela rappel -t-il à certains ? (si histoire il y a)

Cela va-t-il faire comme la sculpture de Garry Faif que not'bon maire a fait démolir lors de la construction de la dalle qui recouvre l'autoroute A3 entre le pont Jean Jaurès et l'avenue Kérautret, car elle ne savait pas qu'elle était l’œuvre d'un sculpteur international ? Etc. J'ai déjà relaté plusieurs fois cette histoire, une fois de plus ne servirait à rien.

Nous avons eu aussi un participant qui a demandé pourquoi l'ancienne bibliothèque municipale n'était pas en photo dans le livret. Il lui a été répondu qu'il fallait faire des choix et parfois cela avait été difficile ; et puis un peu après, il lui a été fait remarquer qu'il y avait une photo d'une l'entrée de la Cité Cachin ou l'on voyait cette ancienne bibliothèque (on la voit, oui, mais il faut faire très attention ou bien connaître Romainville pour s'en rendre compte, peut-être un nouveau Romainvillois ?)

Ce livret est déjà en vente au prix de 9 euros (comme l'on-dit dans les bonnes librairies) ET aux archives de la mairie de Romainville, mais ce n'est pas sûr que ce soit, à ce prix, sur le site indiqué plus bas dans cet article, il est indiqué qu'il coûtera 9,5 €. (pas besoin d'aller aux Lilas comme suggéré plusieurs fois par une participante, peut-être faisait-elle la chever)

Vous aurez l'occasion de voir Romainville d'un autre œil, car parmi les photos ils y des sujets ou nous passons à côté sans y faire attention et c'est manifestement une erreur.

Les photos seront visibles sur le site : http://www.iledefrance.fr/patrimoines-et-inventaire/ (et non celui qui est indiqué en fin de livret ou il manque le -S- à patrimoine, cela vous ferait arriver à la fameuse erreur 404) lorsqu'elles seront mises en ligne, il y en a eu environ 800, nous a dit le photographe.

Pendant que vous serez sur ce site, allez sur la page :

http://www.iledefrance.fr/patrimoines-et-inventaire/recherche/?mot=romainville&mid=c4efdcb6370a5c7aad41cb3ada9ee063&l=fr&rub=on&was_rub_on=&xml=ON&nbCoocDisplay=4&typeQuery=1&collection=12

Vous pourrez consulter deux (2) autres articles sur Romainville, l'un parle des écoles et l'autre du château de Romainville. D'ailleurs sur se site, il y a de nombreuses pages qui sont inintéressantes, pour TOUS, anciens Romainvillois comme nouveaux qui veulent se cultiver un peu sur notre ville.

Pendant cette présentation, une participante à fait remarquer que l'opération immobilière qui va avoir lieu à la place de « l'auberge du bois perdu » (en fasse de la mairie) était contestée, car elle ne respecterait pas les prescriptions des bâtiments de France (l'église, classée, est en fasse) et une autre que l'auberge n'était pas encore achetée, mais des personnes venaient chez les habitants demander à faire des photos des terrains derrière les bâtiments actuels. Un promoteur ferait de la publicité sur une opération immobilière qui ne peut pas encore se faire ?

La responsable de la médiathèque l'en a empêché et les informations ont été données à l'extérieur de la médiathèque. Vivement que plus d'informations soient disponibles.

Cette auberge, ainsi que le bâtiment qui la compose, ne devrait pas être démolie, mais réhabilitée, ne fait-elle pas partie du centre historique de Romainville ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines