Magazine Séries

Fringe – Episode 4.18

Publié le 18 avril 2012 par Speedu
Fringe – Episode 4.18

The consultant

Saison 4, Episode 18 sur 22
Diffusion vo: FOX – 13 avril 2012

Les mêmes personnes meurent de la même façon en même temps dans les deux univers. Walter est envoyé de l’autre coté pour aider à l’enquête …

Alors qu’on approche de la fin (de la saison – de la série ?), Fringe se décide enfin à nous livrer depuis deux épisodes ce qu’on pouvait attendre bien plus tôt dans la saison: des enquêtes qui entrainent une coopération des deux univers, les uns apportant leurs connaissances aux autres, faisant des équipes mixtes pour résoudre les problèmes qui se posent. Et cet épisode nous délivre exactement ça, en poussant le vice jusqu’à faire un double examen de corps en simultanné avec les deux Astrid en relai des infos au milieu du pont dimensionnel.

Fringe – Episode 4.18

L’enquête du jour se révèle assez simple: Robert David Jones a trouvé le moyen de synchroniser les fréquences des êtres dans les deux univers et fait des tests, impliquant que les accidents vécus par l’un sont aussi ressentis par l’autre. Cela donne deux accidents visuellement intéressants avec le mec qui se retrouve projeté au plafond alors que son double est victime d’un crash d’avion et la femme projetée dans le supermarché alors que son double plonge d’un pont en voiture. Malheureusement, cet aspect « enquête » reste en second plan, permettant juste de mettre au jus les mondes sur les intentions de RDJ: fusionner les deux mondes, chose que l’on savait déjà, nous, en tant que téléspectateurs.

L’intérêt de l’épisode réside surtout dans le cas de l’autre Broyles. Ce n’est finalement pas un clone, un shapeshifter, un jumeau maléfique ou quoique ce soit d’autre. C’est juste un père qui a passé un marché avec RDJ pour qu’il lui fournisse un remède pour soigner son fils en échange de sa coopération. On va ainsi suivreson dilemme: sauver le monde ou sauver son fils ? Il va finalement sacrifier son fils qui vient enfin d’atteindre le bonheur (enfin du point de vue ado). C’était intéressant à suivre mais je n’ai pu m’empécher de me demander pourquoi il ne confiait pas les seringues à Walter afin qu’il analyse le produit et tente de voir si il pouvait le reproduire.

A coté de cela, Folivia se met à boire pour oublier la mort du capitaine Lee et c’est Walter qui va l’aider à s’en remettre. Sans en faire énormément, Walter aura eu un impact important sur cet autre univers en étant la clé de la décision de Broyles et Folivia. On a vraiment retrouvé le super Walter qu’on a toujours aimé sur ces derniers épisodes et il s’avère en grande forme ces temps-ci, y compris dans cet épisode où il est efficace, tendre, curieux, mais aussi pleins de regrets quand à la visualisation des conséquences de ces actes. Il passe d’un état à l’autre en toute fluidité, de façon logique et c’est un régal de voir un personnage aussi diversifié dans ses émotions et aussi parfaitement porté par son acteur.

Et puis, il reste à coté de cela, des petites scènettes sympas, comme la Olivia saoule, la robe de chambre de Walter ou encore la rencontre des deux Astrid et l’excitation de l’une pour le café ou encore la nourriture qu’on ne peut amener dans l’autre dimension mais Walter y amène un bras coupé, … Ce sont tous ces petits détails sympas qui font la richesse des épisodes de Fringe et qui font qu’on s’y attache agréablement. Cela manquait ces derniers temps et ils reviennent bien agréablement ces derniers temps. C’est fortement appréciable.

Bref, 8/10

Fringe est redevenue la série qu’on a aimé et c’est tant mieux !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Speedu 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine