Magazine Auto/moto

SRT Viper 2013 : un retour avec classe

Publié le 19 avril 2012 par Critiqueauto

C’est un véritable choc qu’ont subi les amateurs de performances extrêmes quand le fabricant d’automobiles Dodge a annoncé l’arrêt de la production de sa célèbre Viper en 2010. En raison de sa très grande consommation d’essence et surtout des normes environnementales de plus en plus sévères, la sportive américaine et son gargantuesque V10 ne pouvaient que nuire encore plus à l’image de Dodge qui connaissait des temps difficiles.

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, la Viper est de retour en 2012, mais cette fois, sous la bannière SRT. Ainsi lancée par la filiale chargée de préparer les voitures de hautes performances du trio américain – Dodge, Chrysler et Jeep —, la nouvelle Viper se veut plus raffinée, mais toujours aussi brutale que sa précédente génération.

Finalement arrivée

Dévoilé au Salon de l’automobile de New York, le nouveau design de la sportive américaine en a surpris plus d’un, car avant cela, SRT n’avait présenté que quelques « teasers » ne laissant entrevoir que certaines courbes de la Viper. On pouvait donc s’attendre au pire. Plusieurs personnes allaient même jusqu’à affirmer que la nouvelle Viper serait loin de faire honneur à ses origines.

Après plusieurs mois d’attente, SRT a présenté le nouveau logo de la Viper au public. C’est à partir de ce moment que les adaptes de la marque ont compris que le nouveau design de la sportive américaine serait à l’image de la vipère sur son logo, c’est-à-dire, plus agressive que jamais.

Alors que les rumeurs laissaient croire au remplacement du V10 par un V8 plus économique et écologique, la Viper est finalement restée fidèle à la tradition. Dotée d’un V10 de 8.4 litres dont la puissance s’élève à 640 chevaux et 600 livres-pied de couple, la Viper 2013 bénéficie également de plusieurs éléments en fibre de carbone et d’une transmission manuelle de 6 rapports. Heureusement, SRT n’a pas encore abordé l’idée d’une transmission automatique, qui, à mon avis, détruirait complètement l’image de la Viper.

Une voiture américaine à l’italienne.

Le mélange entre la grâce italienne et la robustesse américaine a donné naissance à la cinquième génération de Viper. Basée sur le châssis de l’Alfa Roméo 8C, la nouvelle Viper ne peut nier l’influence italienne derrière son design. Néanmoins, la sportive américaine conserve toujours son toit à bosse, imitant la tête d’une vipère, sa partie arrière large et ses immenses ouvertures latérales. En revanche, elle bénéficie de nouveaux phares, d’un nouveau capot et d’un nouveau parechoc avant.

La nouvelle Viper se décline en deux versions – base et GTS – dont le prix s’échelonne entre 100 000 et 120 000 dollars américains. Néanmoins, d’autres versions destinées uniquement à la piste feront très certainement leur apparition au cours de l’année.

Quelques caractéristiques techniques supplémentaires.

Bien que le temps nécessaire à la Viper pour boucler le 0-100 et sa vitesse maximale ne soient pas encore officiellement connus, on peut s’imaginer que les résultats seront impressionnants. Toutefois, ce qu’on connait des caractéristiques techniques de la sportive américaine ne se limite pas uniquement à son moteur et sa puissance. En effet, nous savons que la Viper pèse moins de 1500 kilogrammes et son réservoir à essence peut contenir 70 litres. De plus, elle est équipée de Pneus Pirelli P Zero de dimensions 295/30-18 à l’avant et 355/30-19 à l’arrière.

Jean-Sébastien Poudrier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 3727 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines