Magazine

Marie-Antoinette au Grand Palais

Publié le 15 mars 2008 par Carlitablog666

   Marie-Antoinette s'expose au Grand Palais, des tableaux, des objets, des lettres, des sculptures, des meubles et d'autres bien belles choses.

Et cette farandole d'objet est mise en scène à la façon d'un grand opéra.

Disons le de suite c'est grandiose et subliment fait.

Le parcours est sublimement pensé même si il est d'une logique pure, en effet se succède, l'enfance, l'apprentissage de sa future condition royale, le quotidien de cette jeune fille devenue jeune reine et pour faire l'inverse d'un feu d'artifice, une fin qui relate son total déclin.

Et pour bien faire comprendre le poids de chaque période, une couleur est associée à chacun d'elle.

Le rouge pour l'enfance, puis le bleu tournant au vert-bleu très pâle, pour la partie suivante, celle consacrée au Petit Trianon et à l'Opéra, on tend vers un sublime et divin bleu nuit, et ceci pour tendre vers un noir sombre aux portes de la mort.

J'espère vous avoir parfaitement décris, cette sublime mise en scène, un coup de chapeau bas à son auteur d'ailleurs.

Mes hommages monsieur Robert Carsen.

Si en  plus de la mise en scène, on sait aussi que ce qui nous est montré est tout aussi divin, on devine notre délice à parcourir ce Grand Palais hébergeant cette succulente et divine sucrerie.

Si je devais ne retenir qu'une pièce de cet ensemble, ça serait très certainement, la tête d'ange que Marie-Antoinette avait dessinée enfant.

Mais bon choisir le meilleur truc dans une liste alternant le sublime et l'extase, c'est mission impossible.

Ma meilleure exposition depuis bien longtemps, aucune faute de goût, les risques pris sont plus que payants et la grâce qui se dégage tout au long du parcours est ahurissante.

Juste un regret l'avoir fait tout seul.

Et pour conclure en beauté, cette phrase de Marie-Antoinette reproduite au début de l'exposition :

"Nous avons fait un beau rêve, voilà tout"

Une chose est sûre, je ne sais pas si j'ai rêvé de cette visite où pas, mais si tel est le cas, une seule chose à faire, se rendormir de suite.

Si vous n'y allez pas, vous commettez un crime et vous loupez une merveille.

Jusqu'au 30 juin pour en profiter.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Carlitablog666 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte