Magazine Science & vie

Le pouvoir de l 'imaginaire ( 161) :Mort en direct d' une étoile !

Publié le 24 avril 2012 par 000111aaa

« Et la mort en direct d’une étoile «  me réclamez-vous … » Est-il possible d’y assister ? »….. Mes plus anciens lecteurs savent que j’ai déjà depuis longtemps répondu «  oui ! »ici  à ce type de question….Ce genre de physique nucléaire fait même maintenant partie du programme du bac scientifique !!!. L’étoile croque son combustible  initial  de formation pour s’allumer , briller  , puis en  change progressivement  …La physique nucléaire a largement démontré expérimentalement l’existence d’une séquence possible  de réactions  de fusions successives aboutissant en fin de compte au fer….Et même dans certaines étoiles, à la fin de   cette  période d’auto cannibalisme  , la structuration des  divers éléments  n’est ni homogène ni terminée  et  une explosion peut se produire . Des noyaux de fer 56 sont dissociés et d'autres sont recréés par désintégration radioactive des noyaux de cobalt 56 . Les noyaux de fer, formés dans un état excité, émettent alors des rayonnements d'énergie bien déterminée, tels qu’un satellite a pu en détecter  en observant la supernova 1987 A dans le nuage de Magellan.

Mais j’ai aussi déjà expliqué ici que cette mort violente d’une étoile  passait par des modalités différentes selon la masse de l’étoile  ET QU IL NE FALLAITDONC PAS EN DONNER UN  SCHEMA UNIQUE….. Par ailleurs je vous ai déjà montré ici des photos du  MAX PLANCK INSTITUT /GARCHING résultant de calculs  effectués sur des brillances et des spectres relevés en fonction du temps  pendant cette transformation en supernova .Le DOSSIER POUR LA SCIENCE   que je vous analyse  me fournit deux nouveaux lots  de photos  qui  présentent quelques mécanismes possibles  et qui sont du même tabac !

Capture.PNG supernovae.PNG

Pour les étoiles  MASSIVES( m> 8 M.S )les neutrinos et les bulles de plasma  créent une expansion dissymétrique instable puis anarchique en supernovæ de type 2 …Pour les NAINES BLANCHES qui par accrétion de matière franchiraient 1,4 M.O il y a aussi formation de supernova(1A)  avec l’intervention de turbulences … A tout ceci  ( modélisations  par calculs  ) il faut joindre  les essais de simulations numériques  de l’équipe de  SACLAY  / THIERRY FOGLIZZO  et coll .  du  SAP °   ( qui étudient dans des verres d’eau une simulation des instabilités dans la formation des étoiles à neutrons et des trous noirs …)  . Je promets à mes lecteurs un grand plaisir à écouter   leur conférence ,( en français ) a l’occasion de la journée de la Science   sur le  NET  à partir de GOOGLE et sur l adresses suivante : »

"Les trous noirs, objets mathématiques et réels" vidéo ... - CEA Saclay› La science pour tous › Vidéothèque : vidéo de la conférence 40 minutes de Guillaume Trap et Thierry Foglizzo, astrophysiciens au CEA

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En fait, je reviendrai plus tard  sur la démonstration   expérimentale actuelle la meilleure de la réalité d’un trou noir proposée par ces auteurs CEA  et  représentée par l’objet détecté et nommé SAGITARIUS A …Les mesures actuelles indiquent que  cet objet central possède une masse d'environ 4 millions de masses solaires , lesquelles étant concentrées dans un petit rayon de 30 unités astronomiques seulement ne peuvent pas s’expliquer autrement que par l’hypothèse d’un trou noir centro galactique ….  De plus . la radiosource compacte est contenue dans une sphère d'1 ua de rayon (soit la distance entre la Terre et le Soleil)…….Aucune forme de matière connue autre qu'un trou noir ne serait susceptible d'être aussi comprimée dans un tel espace étant donnée cette valeur de masse, tout en étant aussi peu lumineux. J’estime que l’hypothèse  d’une simple accumulation d’étoiles  éteintes mortes et  entassées au centre n’est pas valable  et ne correspond pas à l’ordre de grandeur ….MAIS JE VEUT BIEN RECONNAITRE QU ON N’A ENCORE PAS L’INSTRUMENT NOUS MONTRANT OPTIQUEMENT LA PRESENCE D’UN TROU NOIR ; suis-je un SAINT THOMAS ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine