Magazine Société

Témoignage d'une ex-responsable de la Croix Rouge

Publié le 24 avril 2012 par Asse @ass69014555

temoignage-responsable-Croix-Rouge.jpgPas toujours facile d'être un « aidant ». Donner un coup de main en rangeant tripes et sentiments n'est pas toujours facile... Possible...

Le témoignage de Marie-France, qui a été directrice adjointe d'un comité Croix Rouge de province le montre bien...

Il y a quelques années, j’allais avec une jeune fille partager le repas du mercredi soir l’hiver avec des personnes sans domicile, dans un foyer. Après le souper certaines restaient pour parler de leurs problèmes avec nous, d’autres en étaient incapables, il y en avait une dont les responsable m’avaient dis de me méfier car à moitié folle.

Les unes rêvaient de revoir leurs enfants, les autres attendaient les beaux jours pour retourner vivre dans leur caravane avec leurs chiens gardés par leur compagnon. Il y avait un vestiaire ou des personnes peu délicates donnaient des vêtements sales ou déchirés, en arrivant vers 17 heures c’était la première aide que nous faisions. Trier les vêtements. Il y en avait quelques unes, quand leurs habits étaient sales, elles les jetaient par la fenêtre derrière le bâtiment.

Ensuite nous aidions à éplucher les légumes pendant que les responsables déchargeaient les voitures, des produits donnés par les grandes surfaces. Ma jeune équipière n’as pas tenue plus d’un mois, car elle était une vrai éponge pour les soucis des autres et elle se rendait malade. Quand on aborde la misère, il faut avoir les reins solides.

J’avais sympathisé avec deux ou trois filles qui voulaient vraiment reprendre leur vie en main. Il y en avait une que j’aimais beaucoup, au printemps elle m’invitait chez son compagnon qui était le gardien de l’établissement et dont elle était tombée amoureuse. Je lui ai proposé de la faire embaucher ou je travaillais et j’ai fais une collecte pour elle. C’est la, qu’elle m’a avoué quelle était alcoolique.

Trois plus tard elle décédait d’une hémorragie de l’estomac. Cela m’a fais très mal car elle était devenue une amie, elle avait le même âge que moi et presque la même date de naissance. l’hiver suivant le centre à fermé ses portes définitivement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Asse 15027 partages Voir son profil
Voir son blog