Magazine Ebusiness

Tirez profit des dernieres tendances des reseaux sociaux

Publié le 24 avril 2012 par Cyril Bladier

Google before you tweet

Les réseaux sociaux ont dépassé le simple effet de mode d'il y a 2/3 ans. Ils ont désormais un impact sur l'entreprise, le marketing, la communication, la prospection, mais également sur les RH et sur le fonctionnement des entreprises. C'est un écosystème qui évolue rapidement et dans lequel la plupart des marques sont en retard sur les usages quotidiens de plus en plus d'internautes. 

1) Mobile social

La synergie croissante entre social et mobile rend de plus en plus de consommateurs accros à leurs portables, qui permettent maintenant de rester en permanence connecté à son réseau en étant ayant la possibilité de consulter son Facebook ou son Twitter où que l'on soit et à toute heure. 

- Il y a plus de 5 milliards de portables dont plus d'1 milliard de smartphones.

- 425 millions de membres de Facebook s'y connectent depuis leur portable. 

- 55% du trafic de Twitter se fait depuis un mobile. 

Impacts business:

- cette croissance du mobile n'est pas finie.

- créez du contenu pour mobiles. 

- ayez des sites et des blogs compatibles pour les mobiles.

- facilitez la possibilité d'agir socialement depuis un mobile (partage, engagement...). 

- faites en sorte qu'on puisse acheter et partager vos produits et services depuis mobile. 

 2) Socialisation de la recherche

J'ai publié 3 articles récemment sur ce thème: le référencement devient social, Facebook va-t'il lancer son moteur de recherche?,  Google va vous forcer à utiliser GooglePlus. 

 Google a compris que la recherche sur Internet est de moins en moins sémantique et de plus en plus sociale: l'internaute préfère se voir proposer un résultat recommandé par quelqu'un de son réseau ou de ses communautés plutôt qu'un résultat qui vient d'un algorithme aussi pertinent soit-il. La cote de confiance n'est pas la même. C'est pour cela que Google a investi plus de 500 millions de dollars pour lancer Google+, son réseau social, en Juin 2011.

- Les principaux sites sociaux commencent à apparaître dans les pages de résultats. 

- GooglePlus est intégré dans YouTube et Picasa.

- le bouton "+1" tisse sa toile et est présent sur toujours plus de sites et de blogs. 

 Impacts business:

- créez des profils sur les principaux réseaux. Visez une présence annuaire: vous y êtes présent si on vous cherche. Ensuite, ne développez au quotidien que ceux qui vous sont pertinents: conformes à votre stratégie et adaptés à vos clients.

- créez du contenu pour les réseaux sociaux: du contenu pertinent qu'on a envie de partager.

- publiez, promouvez et partagez sur les réseaux sociaux.

- considérez Facebook. 

3) Le social local

 Le site de référence, Foursquare compte plus de 15 millions de membres; Facebook Places en a plus de 30 millions. Aux USA, on peut faire de la pub sur Facebook en ciblant un code postal particulier. 

Impacts business:

- utilisez les réseaux sociaux pour générer du trafic vers vos boutiques. 

- récompensez ceux qui viennent "checker" avec des badges, des goodies, des coupons... 

4) Social Commerce

Les boutiques Facebook se multiplient: paiement via Paypal intégré à la page ou vitrine de présentation qui renvoie vers le site e-commerce. Intégrez des boutons de partage sur votre site e-commerce, sur vos fiches produits et profitez de la viralité: les consommateurs aiment partager leurs achats. La plupart des plateformes d'e-commerce proposent des modules pour le faire. 

25% des membres de Facebook ont déjà acheté via une page. 

Impacts business:

- amenez vos magasins sur les réseaux.

- la raison principale pour laquelle on suit une page ou on devient fan d'une marque, c'est d'avoir accès à des offres spéciales ou à des offres de réductions.  

- utilisez Facebook et Twitter pour partager vos offres spéciales. 

- utilisez l'un des 2 ou 3 emplacements disponibles sur votre page Facebook pour insérer une application commerçante.

- faites en sorte qu'on puisse vous acheter "depuis partout". 

5) Social Gaming

Plus de 500 millions d'internautes (soit plus d'1 sur 2) joue sur les réseaux sociaux. Plus de 80 millions jouent tous les jours et près de 50 millions, plusieurs fois par jour. 

En 2013, plus de 6 milliards de dollars vont être dépensés en biens virtuels.

Le marché des jeux sur console est en péril réel et pourrait se réduire à pas grand chose d'ici 2014.

Social-gaming-infographic-1-19-2012

impacts business:

- créez votre jeu.

- faites de la pub dans des jeux.

- suivez La Redoute qui a réalisé une belle opération avec une boutique dans Totally Spies. Le cas est développé dans mon livre "La boîte à outils des réseaux sociaux". 

6) Magazines en ligne et super blogs

Ce type de sites se développe rapidement: 

- Huffington Post: actus et politique, a récement ouvert sa version française.

- Mashable: réseaux sociaux. 

- Business Insider: affaires.

- Locita en France.

impacts business:

- pour générer du cash, il faut de l'audience.

- vendez votre contenu.

- de l'audience pur des webinaires.

- un bon relais de votre influence.

7) Micro niches globales

impacts business:

Les réseaux sociaux ont l'immense avantage de permettre à tout marché de niche d'avoir rapidement et à coût limité une plateforme de distribution globale. 

8) applications sociales:

1/3 du temps passé sur les réseaux sociaux se fait depuis des applications sociales comme Instagram, Flipboard, Twitter pour iPad... Instagram, on en a beaucoup parlé récemment avec le rachat par Facebook. 

impacts business:

- prenez en compte la démographie de votre audience.

- ne vendez pas: agissez et interagissez.

9) Le social visuel: le Picture marketing

Les éléments visuels prennent une importance considérable:

- Tumblr est devenu l'une des principales plateformes de blog.

- Avec la "cover picture" et le rachat d'Instagram, Facebook mise tout sur la photo.

- GooglePlus emboîte le pas en faisant évoluer son interface.

- Pinterest est le 3° site aux USA.

- Slideshare est très performant en BtoB.

impacts business:

- Pinterest: épinglez des images attrayantes pour générer du trafic vers vos sites, blogs, boutiques en ligne et landing pages dédiées.

- Facebook: utilisez les images pour l'engagement, l'edgerank et péréniser la visibilité (earned media).

10) Convergence marketing traditionnel et réseaux sociaux

Le problème du marketing traditionnel est qu'on ne peut le rechercher comme on recherche du contenu sur le net. De plus, on ne peut le regarder quand on a envie (je ne choisis pas à quel moment je vais regarder une pub pour la marque X). Les publicités sont peu accessibles via les mobiles ou tablettes, les nouveaux supports. 

impacts business:

- créez du média adapté aux 2 approches: vidéo.

- créez du contenu pour les 3 écrans.

- créez une présence sociale pour relayer et partager.

- partagez là où est votre audience.

- soyez partout pour pouvoir être partagé.

@businesson_line


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cyril Bladier 1483 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte