Magazine Amérique du nord

The Tattoo Girl, version francaise

Publié le 16 mars 2008 par Aqeron

Voici la traduction de cette petite histoire memorable…:
Comme cite dans un precedent message, nous etions alles skier durant le week end du 16 au 18 fevrier. Apres avoir fait un tour sur le bord du Lac Tahoe, Chris, Kathrin, Shinichi, Ramona et moi meme sommes rentres a l’hotel ou nous attendez une bonne seance de jacuzzi suivie d’un plongeon dans l’eau froide d’une piscine. Vers 22h, nous nous mettons en quete d’une boisson que nous trouvons au bar avoisinant l’hotel. Un petit et quelque peu rebutant bar vu de l’exterieur…
Et pas vraiment mieux a l’interieur… un vieil homme a moitie bourre, une quadragenaire (se faisant passe pour une jeune trentenaire) dans le meme etat, sa fille de 20-25 ans et le barman qui contrastaient dans cet etrange tableau.

Nous etions a peine la depuis 2 minutes que le vieil homme vint nous voir, demandant a chacun nos prenoms et ecorchant bien entendu le mien (Sylvain n’est pas un prenom connu des americains), m’appelant au final Sylvania totalement mort de rire (Je decouvris quelques heures apres que Sylvania etait la marque des televiseurs de l’hotel). Apres ce premier assaut pendant lequel nos boissons arriverent, ce fut au tour de la quadragenaire de se presenter.

Et quelle introduction!!! Tout d’abord, nous avons eu le droit a une discour du style : je suis la seule tatoueuse du coin (ce qui est a priori faux car on a vu un autre magasin sur la route), je me tatoue moi-meme et pour preuve regardez… et la, deballage de ses divers tatouages et par la meme occasion de son anatomie, en commencant par les bras, le cou, les fesses et nous devoilant sans gene un tatouage a la naissance de sa poitrine, poitrine qui me rappelait celle de Gigi dans les Bronzes 3!!! Pas tres excitant comme tableau, surtout si vous ajoutez a cela des sous vetements de 5eme age…
Comme me le faisait remarquer Chris un soir, les americains sont vraiment etranges (si on me permet de generaliser…) car ils sont vraiment pudiques dans leur contacts, mais lors de certains evenements ils peuvent montrer un tout autre visage, totalement deshinibes et extravertis…

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, j’ai eu le droit de me faire draguer par cette memorable femme… facon ‘je te parle en me rapprochant jusqu’a poser ma main sur ta cuisse (gloups), en te montrant mon profond decollete des la moindre occasion, et tout ca sans vraiment te lacher‘. Vraiment plaisant… beuark!

Heureusement, tels des sauveurs de derniere minute, Chris et Ramona lui proposerent un jeu de cartes et de bar, histoire qu’elle me lache et finisse par m’oublier…

Et voila! Avant de quitter la France, je me demandais quels seraient les effets de mon accent francais, mais depuis lors, je ne suis plus tout a fait sur de me sentir fier du potentiel de l’accent francais…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aqeron Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog