Magazine France

Succès du 1er mai, fièvre sondagière de Sarkozy, Khadafi …

Publié le 01 mai 2012 par Ps76

manifestation 1er mai rouen paris-normandieFrançois Hollande a rappelé « Nous devons passer de la convocation à la consultation, du monologue à la concertation, de l’écoute distante à la négociation car telle sera mon approche ».

De son côté, Sarkozy tentait une énième fois de diviser, d’opposer les Français entre eux et se colorait encore un peu plus ”frontiste”, à donner le vertige aux derniers républicains de son camp …

Mais le succès populaire du traditionnel défilé du 1er Mai ne s’est pas démenti. Ainsi à Rouen, on a dépassé les 6.000 personnes présentes et, dans certaines villes de France, on notait  jusqu’au double de 2011 ! Il faut dire qu’il y avait beaucoup de défilés partout en France et que les syndicats peuvent êtres fiers d’avoir frôlé le million de personnes en cette belle journée ensoleillée et sans heurts.

Ensuite, on apprend que Sarkozy a bien fait “joujou” avec l’argent des contribuables en s’offrant plus de 600 sondages entre 2007 et 2009 [clic], pour un coût de plus 6 millions d’euros [6.35 millions d'euros] ! Parfois sur des sujets touchant son couple “… lien avec madame, image de madame etc …“. Lui qui pointait la gabégie des chaînes de télévision s’offrant beaucoup de sondages, Sarkozy a bien vécu “aux frais de la princesse” et il est capable de dire vraiment n’importe quoi ! 

dsc_0861-2
L’Histoire nous dira-t-elle s’il avait prévu de s’adresser à un autre dictateur que Khadafi  pour “boucher” un tel trou ? Car, entre-temps, le site Mediapart a dévoilé un document mettant en cause le financement de la campagne 2007 de Sarkozy, pour 50 millions d’euros [clic] et semble réaffirmer, aujourd’hui, la crédibilité du document …

Certes, une plainte a été déposée contre le site d’information mais pas en diffamation. Une telle plainte aurait exigé un débat public devant le Tribunal correctionnel avec production des preuves et de témoins. Manifestement, le candidat sortant s’y refuse. Il préfère une procédure secrète, à l’abri … Veut-on intimider des journalistes dans l’exercice de leur mission constitutionnelle d’information ? Mediapart dit avoir obtenu ce document “d’anciens hauts responsables du pays”. Il lui reste à le prouver. Et à la partie adverse de démontrer l’inexactitude de ce qui lui est reproché.

François Hollande a estimé que “c’est à la justice d’être saisie. Deux solutions : si c’est un faux, le site sera condamné. Dans le cas contraire, il faudra des explications“, a-t-il dit lundi sur Europe 1.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte