Magazine Afrique

Dur dur de consommer local !

Publié le 17 avril 2012 par Dioufaleyna

Dur dur de consommer local !

Ce que je vais t’avouer dans cet article n’est pas bien du TOUT !!

Avant de venir m’installer au Sénégal, je n’étais pas très sensible à la provenance des produits que je consommais, ne faisons pas de langue de bois, je m’en foutais !Un produit me plaisait, je l’achetais, un point c’est tout ! Aucun questionnement “écologicoenvironnementodéveloppementodurablo” derrière mon passage en caisse !

Depuis que je suis ici c’est différent, ma conscience de citoyenne du monde soucieuse du devenir de la planète sur laquelle elle fait un court passage ne s’est pas réveillée tardivement par hasard.

Non !!Et ma motivation à faire attention aux produits que je consomme n’a pas comme source quoi que ce soit d’honorable, aucun sursaut écologique à l’horizon !

Non !! Une seule raison : LE PRIX !!

Ici tout est importé, je pourrais te faire le remix du pseudo poème : »ta pizza  est italienne, ton café est brésilien….blablabla et tu reproches à ton voisin d’être étranger !! “Car ici, tout ce que nous consommons vient de loin, de très loin parfois , le petit surimi a  des couches  sur ses fesses (d’une marque célèbre) mais fabriquée tantôt au Kenya , en Algérie ou en Arabie Saoudite, ma mayonnaise est américaine, mon shampoing made in UK , mon piment Jamaïcain , les goûter de mon fils sont turcs!Pour le reste ma maison commence à être chinoise … c’est l’invasion !

Pour consommer local, c’est une vrai bataille !

Au-delà du prix, je me suis mise à réfléchir, sur l’impact du « consommer local » sur le développement  économique du Sénégal.Ma réflexion est allée plus loin également (oui je réfléchis parfois, çà m’arrive!), je me suis mise à lire (Google est mon ami) des articles sur l’importation à outrance et ses méfaits sur l’écologie (la pollution notamment)

Consommer local revêt plusieurs aspects : écologique (l’importation demande beaucoup d’énergie, de consommation de carburant etc contrairement à la production locale) , économique (réduction du chômage , stimulation de l’économie), sanitaire (lors du transport ,risques pour la santé , non respect des dates de péremption des normes d’hygiènes),et esprit créateur(perte d’une parcelle de l’identité Sénégalaise, le génie créateur d’un peuple se manifeste à travers des productions artisanales !)

Au vu de tout çà, consommer local est devenu, mon cheval de bataille maintenant et au rayon condiment du supermarché  du coin, la moutarde du bled rentre dans mon caddie plutôt que celle de Dijon, les tomates non calibrées récoltées à quelques kilomètres de Dakar, l’emportent sur les tomates du Maroc !Cependant ce n’est pas possible pour tout, car pour consommer tout ou presque tout made in Sénégal il faudrait que le Sénégal développe des industries de transformation de ses matières premières.

En attendant à ma petite échelle j’essaye de faire attention à ses choses là , même si mon riz est pour le moment toujours chinois !!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dioufaleyna 4244 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine