Magazine France

C'est quoi, "claque", en novlang?

Publié le 16 mars 2008 par Omelette Seizeoeufs

Il paraît que notre Très Grand Homme (TGH) n'aime plus Patrick Devedjian. Quant à moi, je serais triste si Devedjian devait quitter la direction de l'UMP, tellement ce personnage antipathique incarne l'esprit de son parti.

Je le regarde là en train d'arugmenter... Je résume son explication de la claque que lui et les siens viennent de prendre.

  1. Notre électorat a été plus abstentioniste que les autres
  2. Nos électeurs sont restés chez eux parce qu'ils sont tellement impatients que les réformes aillent vite qu'ils n'arrivent même pas à aller jusqu'au bureau de vote.
  3. Comme quoi, il faut aller vite, "plus fort, plus loin, plus haut dans les réformes".

Super. C'est hyper logique. S'ils avaient été encore plus abstentionnistes, ces fervents sarkozystes brimés par la lenteur des réformes, ç'aurait été la démonstration absolue que Nicolas Sarkozy bénéficiait du soutien de la France entière.

Et maintenant on sait, grâce au lancement de Médiapart, à quoi ressemblent ces "réformes". Ce n'est pas joli-joli. Wildo reprend les points essentiels.

L'effort de déni collectif et massif est lancé.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Omelette Seizeoeufs 229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte