Magazine Finances

Hillary Clinton a rencontré Muhammad Yunus au Bangladesh

Publié le 07 mai 2012 par Microfinance
Le 6 mai, la secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, a affiché son soutien au pionnier de la microfinance, Muhammad Yunus, qui a perdu l'an dernier une bataille contre le gouvernement.
Hillary Clinton a rencontré Muhammad Yunus au Bangladesh Muhamad Yunus.
M. Yunus, prix Nobel de la paix 2006, a été contraint à démissionner de la banque de microcrédit qu'il avait fondée en 1983, la Grameen Bank, au terme d'un long bras de fer juridique qui l'a opposé au gouvernement. La raison légale de son éviction était qu'il avait dépassé de 10 ans l'âge maximal de la retraite, fixé à 60 ans. Mais selon les observateurs, l'influence considérable de la Grameen Bank au Bangladesh, qui a aujourd'hui des activités dans les panneaux solaires, la téléphonie mobile et d'autres biens de consommation, a provoqué la jalousie du gouvernement.
Le banquier des pauvres
Muhammad Yunus, ami personnel du couple Clinton, s'est plus tard déclaré victime d'une campagne de diffamation orchestrée par le pouvoir. Mme Clinton a invité "le banquier des pauvres" pour un thé à la résidence de l'ambassadeur américain à Dacca, après avoir rencontré la veille le Premier ministre, Mme Sheikh Hasina, et sa rivale, la leader du parti d'opposition, le parti nationaliste du Bangladesh (BNP), Khaleda Zia. Elle a accueilli M. Yunus ainsi que Fazle Hasan Abed, le chef d'un grand groupe spécialisé dans l'aide au développement, le Comité de réhabilitation et d'assistance du Bangladesh, en affirmant devant la presse: "Ce sont deux de mes hommes préférés dans le monde". 
Le 5 mai, Hillary Clinton a déclaré que la Grameen Bank a inspiré le monde et "libéré le potentiel de millions de femmes" au Bangladesh et à l'étranger. "J'espère que la Grameen Bank va continuer son bon travail pendant encore longtemps. J'espère que le processus pour nommer un nouveau directeur général indépendant et respecté sera mené de façon efficace et transparente", a-t-elle insisté, lors d'une conférence de presse conjointe avec la ministre des Affaires étrangères, Dipu Moni. La secrétaire d'Etat est la première responsable américaine à se rendre au Bangladesh depuis 2003, date à laquelle le secrétaire d’État de l'époque, Colin Powell, avait effectué une visite dans ce pays défavorisé d'Asie du sud.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Microfinance 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines