Magazine Bien-être

Life coach:Vivre c'est aimer

Publié le 07 mai 2012 par Naissencedivine

Mon métier de Life coach ou coach de vie  me permet d'explorer les émotions et l'âme des Êtres humains.

J'accumule les expériences en ce domaine.

Je voulais vous faire part d'un des cas qui à mon sens met en avant la fonction essentielle de l'être humain:

RESPIRER, VIVRE SOIT AIMER.

Vous me le direz, on le sait déjà.

Les expériences menées il y a quelques siècles sur les nourrissons nourris mais privés d'affection ,

nous montrent que ces nourrissons se laissent mourir.

Ca laisse supposer l'importance de l'amour dans le processus de vie.

Bien entendu, on imagine aisément les désastres du manque d'amour sur les enfants abandonnés.

Mais on imagine moins que ce genre de "blessures émotionnelles" peut influencer d'autres types de personnes.

L'objet de ce post est de vous signaler ce même genre de blessures émotionnelles sur des personnes

n'ayant pas vécu l'abandon peut exister. Certains chocs sont similaires pour l'organisme.

Dès que le coeur est touché sur un plan physique ou émotionnel, il se referme pour se protéger de la souffrance.

Il faut alors évacuer la peur afin que le coeur puisse à nouveau s'ouvrir , s'épanouir pour aimer.

Ce genre de blocage émotionnel aussi radical arrive au moment où nous sommes le plus vulnérable:

   bébé à la naissance ou 

   durant la période in utéro.

J'espère que ces exemples vous éclaireront à  trouver une solution pour vous ou pour vos proches.

Comme dit Bouddha: "Le pire des maux est l'ignorance"...Se transformer un moyen de lutter contre l'impuissance.

Un jeune homme vint me consulter, il y a plusieurs années.

Il vient de rencontrer l'Amour avec un A .

Alors qu'il devrait être le plus heureux des hommes, il se retrouve vide d'énergie: perdu.

Lui-même ne comprend pas ce qui lui arrive. Il m'avoue avoir bien vécu une relation de plusieurs années auparavant. Bien qu'il fût sincère , il n'avait pas imaginé pouvoir ressentir une émotion d'une telle intensité.

Sa nouvelle petite amie était actrice. Elle-même avait du travailler sur la force des émotions à travers son art.

Ce qui peut expliquer une grande capacité à aimer.

Le soin de life coach ou coach de vie commence. J'explore le monde émotionnel de ce jeune homme.

Après un demi-heure, je ressens un noeud et une peur localisée au niveau de la naissance.

Je lui demande si un évènement particulier était survenu?Aucun souvenir n'apparaissait à  ce moment précis.

Je continuais mon exploration....implacablement le noeud concernant cette problématique d'aimer revenait au moment précis de la naissance. D'un commun accord, même si on n'avait pas plus d'information , on décidait de traiter ce noeud.

Le soin dura 1H30, comme à l'accoutumer.

Une fois le soin de life coach  terminé, ce jeune homme se souvient qu'il avait une jaunisse à la naissance.

Par ailleurs, il était urgent de lui faire une transfusion. dès sa venue au monde.

Il avait été en danger de mort dès sa naissance.

Quel lien me direz-vous avec la faculté d'aimer?

Le corps émotionnel a vécu une grande peur....

la peur de mourir par voie de conséquent la peur de vivre et la peur d'aimer.

D'un point de vue technique: le centre émotionnel de l'ancrage et du coeur se sont "déconnectés".

Cela induit 2 conséquences que l'on pourrait interpréter de cette manière:

          -  l'énergie du coeur a été fermé pour se protéger de cette peur destructrice.

L'énergie du coeur est donc faible. Le potentiel à aimer va donc être amoindri.

   - le schéma: vivre en sécurité (sur un plan physique)  , aimer sereinement (sur un plan émotionnel) a été déconnecté. Le corps a enregistré cela comme dangereux.

il s'agit des schémas de survie qui ont permi à l'homme de s'adapter.

Le plus important, c'est que ce jeune homme a retrouvé son énergie, sa force de vivre.

Il a pu vivre son  histoire en toute sérénité.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Naissencedivine 2187 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines