Magazine Internet

Êtes-vous accro à Facebook ?

Publié le 07 mai 2012 par Santelog @santelog

FACEBOOK ADDICTION: Une nouvelle échelle pour mesurer votre dépendance – Psychological ReportsAprès l'addiction au travail, l'addiction aux réseaux sociaux. Etes-vous accro à Facebook? Si vous avez un doute, ces chercheurs norvégiens ont mis au point un nouvel outil pour mesurer la « Facebook addiction », il s'agit de l'échelle « Bergen Facebook Addiction Scale », présentée dans la revue Psychological Reports et qui peut vous permettre d'évaluer simplement votre dépendance.

« Nous avons à faire face à une dépendance à l'Internet et aux médias sociaux », explique Cecilie Andreassen Schou, docteur en psychologie qui a dirigé le projet de recherche «Facebook Addiction» à l'Université de Bergen (UiB). La psychologue expose les raisons de cette dépendance à Facebook : Elle se produit plus régulièrement chez les jeunes utilisateurs, les individus anxieux et en situation sociale précaire pour qui il est plus facile de communiquer via les médias sociaux qu'en face-à-face. Les personnes organisées ou ambitieuses sont à moindre risque de dépendance à Facebook. Ils utiliseront les médias sociaux comme outil de travail et de réseautage. La recherche montre aussi que les femmes sont plus à risque de développer une dépendance Facebook. Enfin, le risque de dépendance semble associé à l'extraversion.

Les essais menés à la Faculté de Psychologie de l'Université de Bergen pour développer l'échelle ont porté sur 423 étudiants, 227 femmes et 196 hommes. Les chercheurs impliqués sont des experts des échelles d'évaluation d'autres dépendances et ont participé à la mise au point de l'échelle de dépendance au travail. Ils soulignent qu'alors que Facebook est omniprésent, il est de plus en plus difficile de reconnaître où commence l'addiction.

L'échelle Bergen Facebook Addiction Scale est basée sur 6 critères de base pondérés par (1) Très rarement, (2) Rarement, (3) Parfois, (4) Souvent, et (5) Très souvent:

·   Vous passez beaucoup de temps à penser à Facebook ou à ce que vous allez faire sur Facebook

·   Vous avez envie d'utiliser toujours plus Facebook

·   Vous utilisez Facebook pour oublier vos problèmes personnels

·   Vous avez déjà essayé de réduire votre utilisation de Facebook, sans succès

·   Vous devenez agité ou anxieux si vous êtes dans l'impossibilité d'utiliser Facebook

·   Vous êtes tellement sur Facebook que cela a un impact négatif sur votre travail ou vos études.

L'étude de Cecilie Andreassen montre que la pondération «souvent» ou «toujours» sur au moins 4 des 6 items suggère que vous êtes « accro » à Facebook.

Source: Psychological Reports doi: 10.2466/02.09.18.PR0.110.2.501-517 DEVELOPMENT OF A FACEBOOK ADDICTION SCALE


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines