Magazine

Entreprises de services et Economie numérique

Publié le 07 mai 2012 par Allo C'Est Fini
Lis moi avec webReader

entreprise de Services et Economie numériqueChef d’entreprise depuis près de quatre ans, je me pose chaque jour de nombreuses questions sur mon secteur d’activité, les besoins de mes clients, mon modèle de business. Le genre de question que d’autres chefs d’entreprise se posent surement eux aussi, apportant chacun leurs réponses. Mon approche, lorsque je suis confronté à certains degrés d’incertitude, ne diffère pas de celle des autres: je compare, j’essaie d’apprendre de l’expérience d’entreprises similaires, et d’adapter ma structure en tirant le meilleur enseignement de mes comparaisons.

Il est assez clair que mon activité est celle d’une entreprise de services, même si les prestations proposées par blogAngels relèvent tout autant de la technique (sites web, développements applicatifs) que de la communication. Sur le conseil d’un de mes amis, ancien de Capgemini, je me suis donc lancé dans la lecture d’entreprises de services et économie numérique, un remarquable ouvrage, co-rédigé par Franck Lacombe, qui préside de cette association.
Ce livre est un formidable retour sur les 40 ou 50 dernières années. Il retrace tout d’abord l’évolution du secteur informatique, au travers de quatre grands types d’activités: fabricants d’équipements, éditeurs de logiciels, distributeurs et sociétés de service, montrant que les trois premiers ont tous dû intégrer cette dimension de service. Ce fut vital pour IBM, qui sans cela faillit y laisser sa peau au début des années 90. Je peux témoigner de ce virage pour Dassault Systèmes, qui s’est efforcé de passer aux métiers du service ces 10 dernières années, avec l’intégration de DDS ou d’IBM PLM.

Mais bien entendu, ce livre ne s’arrête pas là. Il passe en revue tout ce qui fait la spécificité de ce métier, distinguant les 4 grandes branches (conseil, assistance technique, maîtrise d’oeuvre externe, services réguliers) et leurs spécificités, tant d’un point de vue organisationnel, que des espérances de marges. Le schéma page 149 est un modèle, qui devrait être repris dans toutes les écoles! Il précise les risques juridiques afférant à ce métier, les différentes approches marketing, les stratégies pour le futur. Et s’achève sur une série d’interviews de quelques grands noms du service à la française.

Voilà donc un livre que je recommande à tous mes anciens collègues qui se mettent à vendre autre chose que du soft. Et qui m’aide encore aujourd’hui à préparer l’avenir de mon activité.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Allo C'Est Fini 6794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte