Magazine Séries

Dr Mamour en action

Publié le 07 mai 2012 par Alon210 @alexanderc

Parfois, la réalité rejoint la fiction. C’est une histoire incroyable qui s’est déroulée il y a peu à Malibu, lorsque pour des raisons encore inconnues, un adolescent perd le contrôle de son véhicule et vient s’écraser contre la grille du jardin d’un certain Patrick Dempsey, plus connu sous le nom de Dr Mamour… Alerté par le bruit des tonneaux, l’acteur phare de Grey’s Anatomy accourt aussitôt, et, muni d’un pied de biche, force la portière du véhicule accidenté afin de dégager le jeune homme groggy. Evacué par hélicoptère, plus de peur que de mal pour le conducteur qui s’en sort presque indemne, avec une légère commotion cérébrale et une blessure à l’oeil, malgré l’extrême violence du choc.

Ironie du sort, le médecin le plus célèbre de la planète (avec Dr House !) n’est pas médecin… Il n’empêche que les gestes de bon sens (maintenir la victime éveillée et la mettre en position de sécurité), ainsi qu’un brin de courage peuvent sauver des vies.

Les séries télévisées éminemment critiquées

Les séries américaines (mais Urgences n’est pas en reste) sont régulièrement pointées du doigt à cause des pratiques médicales douteuses qu’elles véhiculent. Par exemple, utiliser le défibrillateur en cas d’arrêt cardiaque est une idée à double tranchant : médecins et étudiants en médecine n’ont de cesse de critiquer la pratique télévisée qui consiste à choquer systématiquement les patients. En effet, comme son nom l’indique, le défibrillateur n’a d’utilité qu’en cas de fibrillation, c’est-à-dire d’activité électrique désordonnée du muscle cardiaque, et par conséquent contraction anormale des ventricules. En cas d’asystolie, cependant (absence pure et dure de contraction pour une raison généralement autre que la défaillance électrique), un choc électrique peut détruire les cellules myocardiques, donc compromettre la fonction cardiaque si le cœur reprend. Bref, le défibrillateur n’est pas la première solution à envisager ; souvent l’injection intraveineuse d’un cardiotonique s’avère plus judicieuse (en pratique, on dispose sous la main d’adrénaline ou les chances de survie sont faibles…)
On est d’ailleurs amené à distinguer les anomalies cardiaques, en parlant d’arrêt cardio-circulatoire – ACR – , et non cardiaque, car la perte du pouls n’est pas forcément due à un cœur à l’arrêt (mais souvent à un cœur perdant le rythme). Plusieurs causes peuvent avoir des effets similaires ; d’où l’idée d’être sage et ne pas appliquer les remèdes TV à la lettre (2 personnes sur 3 auraient tendance à reproduire les gestes de leurs héros). De même, en cas d’étouffement, la trachéotomie est préconisée en dernier recours : visez un peu trop bas (en plein dans la thyroïde), et c’est la mort par hémorragie (les secouristes procèdent d’ailleurs le plus souvent à une cricothyroïdotomie et non à une trachéotomie !).

Justement, Dr Mamour, qui ne manque pas de cran, est aussi et surtout un homme sage  : en ayant veillé à maintenir consciente la victime, il a appelé le 911. Victime qui, une fois repris ses esprits, n’en revenait pas d’avoir été sauvé par une star, et laquelle… Le vaillant Mamour de préciser avec humour “je suis docteur”. La preuve que les diplômes ne sont pas la panacée, tout du moins rien ne remplace la hardiesse dans l’âme. Même loin des projecteurs, un vrai héros ce Mamour !

Dr Mamour en action

Patrick Dumpsey, alias Dr Mamour : s’il n’a jamais incisé quiconque au scalpel, l’héroïsme coule dans son sang !

48.856667 2.350987

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alon210 224 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine